0 commentaires, 17 - 5 - 2020, by

Par Maître Saliou Bobo Taran Diallo Mamadou Taran, invisible et muet Ministre des Droits de l'Homme a supervisé depuis Conakry des arrestations massives de ses concitoyens. Depuis sa défaite électorale, le "prodigue" citoyen de Taran est devenu l'ennemi désigné, l'enfant toxique, le b ...

0 commentaires, 16 - 5 - 2020, by

Par Mamadou Saliou Diallo " (...) Je viens devant vous pour faire le point de notre combat commun contre le COVID-19, à l’instar des autres pays du monde confrontés à cette pandémie ( ... ) Je suis profondément sensible aux conditions difficiles dues au COVID-19 (...) ". Dans sa nouvelle adresse ...

0 commentaires, 16 - 5 - 2020, by

Par Hamballi Pour une fois, au moins, la justice guinéenne va-t-elle être obligée de mener des enquêtes sérieuses dans le but de mettre la lumière sur les violences meurtrières qui ont touché, le 12 mai dernier, des préfectures de la Guinée Maritime ? A l'occasion de sa nouv ...

0 commentaires, 15 - 5 - 2020, by

Depuis l'apparition de la pandémie en République de Guinée, courant mars dernier, la préfecture de Mamou était jusqu'ici épargnée par la maladie liée au foudroyant Coronavirus, a constaté Nouvelledeguinee.com. Une personne infectée par la Covid-19 a été, v ...

0 commentaires, 15 - 5 - 2020, by

Par Ismael Touré Le Milo est l'un des principaux affluents du fleuve Niger, d’une longueur de 330 km. Son bassin couvre une superficie de 13500 km. Le Milo était navigable et stratégique. Lors de l’époque coloniale, cet affluent du Niger faisait partie intégrante de l’itinéraire Bam ...

0 commentaires, 15 - 5 - 2020, by

Arrêtés avant les élections et arbitrairement enfermés à 600 km de la capitale, de jeunes Guinéens témoignent de la répression aveugle contre les opposants. Le camp Boiro, en banlieue de Conakry, a été rebaptisé camp Camayenne. De nombreux vestiges des exactions qui y ont ...

0 commentaires, 15 - 5 - 2020, by

Harcèlement, intimidations, arrestations arbitraires... L'ONG Human Rights Watch accuse le gouvernement guinéen de profiter de la pandémie de Covid-19 pour réprimer les opposants à la réforme constitutionnelle. Le gouvernement guinéen s'est défendu contre les accusations d'usage ...