Réhabiliter les tirailleurs Sénégalais naufragés en France

Réhabiliter les tirailleurs  Sénégalais naufragés en France
0 commentaires, 16 - 2 - 2016, by admin

Croyant avoir échappé aux charniers de la première guerre mondiale, les 192 tirailleurs sénégalais montent à Bordeaux, sur les quais des Chartrons, à bord du paquebot l’Afrique de la Compagnie des Chargeurs Réunis. A son bord, 599 occupants, outre les compagnies de tirailleurs entassés dans l’entrepont, des fonctionnaires de l’administration coloniale, des hommes d’affaires, des commerçants et leurs familles.
Naufragé le 13 janvier 1920, l'Afrique emporte presque tous ses passagers dont 178 tirailleurs sénégalais. A l’exception de 36 survivants dont quatorze sénégalais, 3 passagers, et 17 membres de l’équipage mais aucune femme et aucun enfant.
Morts pour la France, ignorés de tous, ces tirailleurs gisent au fond de l’Océan comme les millions d’autres jetés par-dessus bord pendant le commerce des esclaves au 18e siècle et les milliers de jeunes africains immigrants dont les pirogues coulent encore.
Le centenaire de la grande guerre est l’occasion d’un plaidoyer pour qu’un hommage national soit rendu au sacrifice méconnu de ces 178 tirailleurs sénégalais disparus en mer, morts pour la France dans l’exercice de leur devoir.
Mémoires & Partages interpelle le président de la république et le maire de Bordeaux par une lettre ouverte.
La presse nationale s'en est fait l'écho ici: http://www.lexpress.fr/actualites/1/culture/lettre-ouverte-a-hollande-pour-la-memoire-de-178-tirailleurs-senegalais-engloutis-dans-un-naufrage_1758029.html


0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER