Il tue, viole et mange son beau-père pour se venger

Il tue, viole et mange son beau-père pour se venger
0 commentaires, 9 - 10 - 2015, by admin

Pour se venger de nombreuses agressions sexuelles subies durant sa jeunesse, un Argentin en couple avec sa demi-sœur a tué, violé et mangé son beau-père. Leandro Acosta, âgé de 25 ans et interné dans une unité psychiatrique spéciale, a admis avoir planifié sa vengeance de longue date. Son avocate, Monica Chirivin, a raconté au Daily Mail l’histoire de ce meurtre sordide qui s’est déroulé à Pilar, une ville de la province de Buenos Aires, telle que le meurtrier la lui a lui-même racontée. Leandro Acosta a subi des violences sexuelles dès l’âge de 6 ans et a même été impliqué dans des actes sexuels à trois avec son beau-père Ricardo Klein et sa mère Miryam Kowalczuk. Selon son avocate, Leandro Acosta a d’abord tiré dans la tête de son beau-père alors qu’il était en sous-vêtements, «sexuellement excité», puis a violé le cadavre. Sa mère est ensuite arrivée dans la pièce et s’est mise à crier: «Qu’est-ce que tu as fait, fils de chienne?» Il a alors tué sa mère de plusieurs balles. Il n’avait d’ailleurs aucun remords. «C'était une prostituée et une ivrogne, j’ai rendu justice à ma manière», a-t-il expliqué à son avocate. Il a par la suite fait cuire le corps de son beau-père pour le manger avec grand plaisir. «Il avait le goût de la viande de porc, un peu salé, mais délicieux», aurait dit Acosta, selon ce que Me Chirivin a rapporté au Daily Mail. Acosta a conservé les cadavres pendant 11 jours et s’est acharné sur eux, notamment en fracassant leur crâne et en empalant le corps de sa mère. Acosta est en couple avec sa demi-sœur Karen Klein, âgée de 22 ans. Cette dernière a admis avoir aidé Leandro Acosta à nettoyer la maison. Elle est aussi soupçonnée de l’avoir aidé à brûler le corps de sa mère. In journaldemontreal

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER