Quand la presse internationale s'intéresse à l'Académie de Football Antonio Souaré

Quand la presse internationale s'intéresse à l'Académie de Football Antonio Souaré
0 commentaires, 2 - 2 - 2022, by admin

En Guinée, le football quitte de plus en plus la rue pour rejoindre des espaces plus structurés comme ce centre de formation ultra moderne.
C’est au pied de la montagne, dans un décor de carte postale, que les jeunes pensionnaires de l’Académie de Football Antonio Souaré s’entraînent tous les jours. Ce projet, débuté il y a plusieurs années, enregistre aujourd’hui la présence dans le centre de 44 jeunes, de catégories différentes.
L’objectif, note le coach et directeur du centre, Alexandre Jurain, «c’est de permettre au Horoya et à l’équipe nationale de Guinée, principalement, de pouvoir trouver là des talents… Aujourd’hui, le centre est bâti sur 12 hectares, nous avons des terrains synthétiques, l’académie Afas… Bref, toutes les installations pour permettre à nos jeunes de s’épanouir ici».
En effet, pour les jeunes pensionnaires de cette académie, malgré l’éloignement de leurs familles et le caractère intense des entraînements, l’objectif reste le même, explique Mohamed Camara, «c’est vrai la famille me manque, mais c’est comme ça. J’ai choisi le football, il faut faire avec. Les vacances nous irons en famille. Aussi ici, c’est pas comme à la maison où on mange n’importe comment. Ici tout est calculé, étudié».
A rappeler que l’essentiel des pensionnaires de cette académie sont Guinéens. Seul le jeune Salah Diarra est originaire de la Mauritanie.
Source: le360afrique.com







0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER