Ligue des Champions: le Horoya AC surprend la Confédération Africaine de Football

Ligue des Champions: le Horoya AC surprend la Confédération Africaine de Football
0 commentaires, 31 - 8 - 2018, by admin

A l'issue de la phase de poules et de ses 48 rencontres, la CAF a dressé un intéressant premier bilan de la Ligue des champions 2018. Le Horoya apparaît comme le qualifié inattendu…
Voici commentaires de la Confédération Africaine :
– Al Ahly, l’octuple champion d’Afrique, a réalisé la meilleure performance en totalisant 13 points. Pourtant son départ avait été catastrophique, un seul point à l’issue des deux premières journées. Ensuite les Diables rouges de Patrice CARTERON ont enclenché la vitesse supérieure, signant quatre succès d’affilée.
Suivent, avec 12 points chacun, le TP Mazembe, vainqueur du groupe B, le WAC de Casablanca, vainqueur du groupe C, et l’Etoile du Sahel, victorieuse du groupe D.
L’Espérance de Tunis pointe en cinquième position avec 11 points, précédant le Horoya AC et le Primeiro de Agosto de 2 points. L’Entente de Sétif n’a récolté que huit points sur un total possible de 18 points.
– Le TP Mazembe, le Wydad de Casablanca et l’Etoile du Sahel ont réalisé un sans faute en n’ayant concédé aucune défaite. Tous les autres n’en ont connu qu’une seule, à l’exception de Sétif, battu deux fois en six matches.
– Deux clubs ont réussi à prendre la tête de leur groupe dès la première journée et à ne jamais la quitter. Il s’agit du TP Mazembe (gr.B) et de l’Etoile du Sahel (gr.D). Le WAC (gr.C) a pris les commandes à la 2e journée et Al Ahly (gr.A) ne s’est installé en pôle position qu’à la 5e journée
– Les clubs les plus efficaces ont été le TP Mazembe et l’ES Sahel avec 10 buts. On trouve derrière Al Ahly (9), l’Espérance et le WAC (8),Horoya et Sétif (7), enfin le Primeiro de Agosto (6).
– La défense la plus vigilante a été celle du WAC Casablanca avec seulement 2 buts encaissés. Viennent ensuite celles du TP Mazembe, de l’Espérance et de l’ES Sahel (4), d’Al Ahly et du Primeiro de Agosto (5). Ferment la marche Horoya (7) et surtout l’ES Sétif avec 9 buts.
– Six équipes ont une différence de buts positive, ES Sahel, Mazembe et WAC (+6), Al Ahly et Espérance (+4), Primeiro de Agosto (+1). Horoya est à 0 et Sétif à -2.
– Au total on a enregistré 22 victoires à domicile (gr.A 7; gr.B 4; gr.C 6; gr.D 5); 9 nuls
(gr.A 3; gr.B 3; gr.C 1; gr.D 2); et 17 victoires à l’extérieur (gr.A 2; gr.B 5; gr.C 5; gr.D 5)
– 100 buts ont été inscrits au cours des 48 matches de la phase de poules (gr.B 27; gr.D 26; grC 24; gr.A 23) soit une moyenne de 2 buts par match.
– Six des huit quarts de finaliste sont d’anciens champions, Al Ahly (8 titres), TP Mazembe (5), ES Sétif, Espérance, WAC Casablanca (2), Etoile du Sahel (1). Seuls le Primeiro de Agosto et Horoya n’ont jamais remporté le moindre titre continental.
– Tous les vainqueurs de la Ligue des Champions depuis 2005 se retrouvent cette année en quarts de finale à l’exception des Mamelodi Sundowns, vainqueurs en 2016, éliminés par le Horoya de Conakry après lui avoir concédé un nul sans but lors de la dernière journée. La chute des Sud-Africains peut être considérée comme la seule surprise avec celle des Zambiens de Zesco United.
– Notons enfin que 6 pays ont encore un représentant en quart de finale, l’Algérie, l’Angola, l’Egypte, la Guinée, le Maroc et la RD Congo. Mais la Tunisie fait mieux. Ses deux clubs sur la ligne de départ, l’Espérance et l’Etoile du Sahel sont toujours dans la course, ce qui n’est pas une surprise.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER