Nouvelle rencontre entre Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo

Nouvelle rencontre entre Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo
0 commentaires, 7 - 4 - 2017, by admin

Par Thierno Yimbering Diallo
Alors que les accords du 12 octobre dernier ne sont toujours pas appliqués, le président Alpha Condé a eu, vendredi, un nouveau tête à tête avec le chef de file de l'opposition guinéenne. " J'ai reçu Cellou Dalein Diallo, chef de file de l'opposition guinéenne. Pour construire la Guinée émergente, le dialogue et la concertation sont nécessaires afin d'aplanir nos divergences", écrit Alpha Condé sur sa page Facebook.
Récemment, au cours d'un entretien avec nouvelledeguinee.com, le leader de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée a dénoncé et déploré la non application des accords de sortie de crise d'octobre dernier.
" on n'a aucune visibilité. Je dois l'avouer. Le gouvernement et la CENI s'étaient engagés à les organiser au mois de février. Malheureusement, cette échéance n'a pas été tenue. Le drame, c'est que nous n'avons aucune visibilité. Il faut constater et déplorer que toutes les décisions contenues dans cet accord, aucune n'a été mise en oeuvre dans les délais prévus. La CENI devait lancer un appel d'offres pour le recrutement du cabinet chargé d'auditer le fichier électoral. C'était prévu au mois de novembre. Jusqu'à présent, ce n'est pas fait. Le code électoral amendé devrait être adopté à la session budgétaire, c'est-à-dire au mois de novembre. Il ne l'a pas été. Les élections locales étaient prévues pour le mois de février. Elles n'ont pas eu lieu. La Haute Cour de Justice qui devait être mise en place ne l'a pas été. L'indemnisation des victimes des violences lors des manifestations pacifiques n'a pas encore commencé", a déclaré à nouvelledeguinee.com, l'ancien premier ministre de Conté.
" Aucune décision n'a été encore appliquée. Comme je le disais, le drame, c'est qu'on n'a aucune visibilité sur l'organisation des élections locales. Le fichier n'est pas audité. Pratiquement, rien n'a été fait. Sauf l'adoption du code amendé. Mais, lui aussi n'est pas encore promulgué par le président de la république. Je ne dirai pas qu'il n' y a pas d'espoir. Mais il y'a eu énormément de retard dans l'application de ces accords politiques", regrette Cellou Dalein Diallo


0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER