Lansana Kouyaté fait des révélations sur les causes de la chute du gouvernement de large consensus qu'il dirigeait

Lansana Kouyaté fait des révélations sur les causes de la chute du gouvernement de large consensus qu'il dirigeait
0 commentaires, 23 - 2 - 2014, by admin

Par Thierno Yimbering Diallo Il était venu en force au Palais de la Colombe, fort du soutien et de l'appui des guinéens de toutes les régions et de toutes les ethnies du pays. Mais, les circonstances dans lesquelles il a été limogé restaient encore floues. D'où les spéculations. C'est à Paris que Lansana Kouyaté abordera ce sujet. Le 08 février dernier, le patron du PEDN était face aux guinéens de la France. Un occasion qu'il a mise à profit pour parler des causes de son départ des affaires au temps de Lansana Conté. L'ancien premier ministre du gouvernement de large consensus a dit que c'est à cause de la société BSGR qu'il a été limogé de son poste de premier ministre. Son opposition à l'arrivée de cette société lui aurait coûté son poste. " J'ai dit non à Conté. J'ai dit non à son épouse Mamadie. Je me suis opposé à l'attribution de deux lots à BSGR sur le Simandou. Voilà pourquoi le président Contré m'a limogé", a révélé le chef de file du PEDN. Lansana Kouyaté a ajouté que son successeur au Palais de la Colombe soutenait BSGR. Raison pour laquelle il fut nommé premier ministre du gouvernement de large ouverture. Début 2007, le régime de feu Lansana Conté fut secoué par une grève générale illimitée de 2 mois. La crise sociale, qui avait failli emporter le régime du général, avait débouché sur la nomination de Lansana Kouyaté au poste de premier ministre. Parmi 5 personnes choisies par les syndicalistes, la société civile et le patronat, c'est Lansana Kouyaté qui fut retenu par le président Conté pour diriger le gouvernement de large consensus imposé par les forces vives de la nation.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER