L' UFR de Sidya Touré contre l'envoi de militaires guinéens au Mali sans le feu vert de l'assemblée nationale

L' UFR de Sidya Touré contre l'envoi de militaires guinéens au Mali sans le feu vert de l'assemblée nationale
0 commentaires, 16 - 2 - 2014, by admin

Par Mariam Sow La semaine dernière, le président Condé avait effectué un saut éclair à Kindia, précisément au camp de Samoronya où il avait procédé au lancement de la formation des militaires guinéens devant se rendre au Mali pour en découdre avec les islamistes. Alpha Condé se veut un pan africaniste actif qui ne reste pas les bras croisés face au danger qui guette toujours le Mali, grand voisin de la Guinée. Pour ça, il a décidé d'envoyer des soldats dans ce vaste pays de l' ouest africain. Le hic, c'est que l'opposition, l' UFR de Sidya Touré, précisément, monte au créneau pour dénoncer une décision illégale. " C'est un honneur pour nous d'aller protéger nos frères du Mali. Mais, il faudra bien que cela se passe dans des conditions bien légales, légitimes et transparentes. cela ne doit pas se décréter comme ça par l' exécutif, car il s'agit de la vie des fils de ce pays. Avant que ces soldats ne partent, il faut que nous ayons ce dossier à l'assemblée nationale" a martelé la député de l' UFR, Aissata Daffé. Haussant le ton, l'élue du peuple soutient qu'il est hors de question de laisser Alpha Condé agir dans l'illégalité: " maintenant, nous avons une assemblée. Alpha Condé ne peut plus tout se permettre. Notre groupe parlementaire va se saisir du dossier pour que la question soit discutée à l' hémicycle". Aissata Daffé a dénoncé la décision de Alpha Condé samedi, à l'occasion de l'assemblée hebdomadaire de l' UFR à Matam. Reste à savoir à qui reviendra le dernier mot dans ce nouveau bras de fer en perspective.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER