Ce que Cellou Dalein a refusé au président Condé le jour de leur rencontre à " Sékhoutouréyah"

 Ce que Cellou Dalein a refusé au président Condé le jour de leur rencontre à
0 commentaires, 20 - 9 - 2016, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo
Entre le cinquième président de l'histoire de la Guinée et son farouche et redoutable adversaire politique, la " confiance" sera-t-elle rétablie un jour? Le premier septembre dernier, le président de la république a eu un tête à tête à huis clos avec le leader de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée, Cellou Dalein Diallo.
Au sortir de l'entretien, les deux personnalités, tout sourire, se sont adressées à l'opinion et se sont efforcées d'afficher une unité retrouvée après de longues et interminables années de brouille et de froid. Contrairement à que l'on croit, la discussion a été chaude entre le chef de l'Etat et le véritable opposant à son régime. Sous les ors du Palais d'Alpha Condé, le chef de file de l'opposition guinéenne a fait montre d'une fermeté qui ne dit pas son nom. Au terme de leur entretien, il a exigé du chef de l'Etat qu'il s'exprime en premier pour faire le point de la rencontre. Ce que le président Alpha Condé ne voulait pas du tout.
" Je lui ai dit: montrons qu'on est au sérieux. Quand on a fini l'entretien, je lui ai demandé de parler d'abord. Il a dit que ça ne vaut pas le coup. Je lui ai dit que s'il ne parle pas en premier, moi, je ne dirais rien. Je lui ai dit que les Guinéens et le monde entier attendent avec impatience les résultats de la rencontre. Je lui ai dit que nous allons sortir à deux et dire à l'opinion ce qu'on s'est dit en privé. Comme ça, si les engagements ne sont pas respectés, l'opinion nationale et internationale saura qui n'a pas tenu parole entre nous deux. Après de longues tractations, il a donné son accord et a dit: bon, on y va. Devant l'opinion nationale et internationale, il a parlé et j'ai ensuite parlé. Maintenant, dans un ou deux mois, on verra s'il va respecter les engagements et sa parole", a révélé, lundi, la bête noire de l'administration Condé devant des militants et sympathisants de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée, venus de tous les horizons, lui présenter leurs condoléances, mais aussi lui souhaiter bonne fête de Tabaski.
Cellou Dalein Diallo tenait ainsi à rassurer sa troupe et les sceptiques dans les rangs de l'opposition. Façon aussi de montrer qu'il n'a pas fait le déplacement pour prendre une photo avec le "professeur" Alpha Condé, mais plutôt pour taper du poing sur la table et exiger du chef de l'Etat le respect sans conditions des accords politiques, gage du " cessez-le feu" entre " Sékhoutouréyah" et l'opposition.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER