Le calvaire des familles des militaires à Mali

Le calvaire des familles des militaires à Mali
0 commentaires, 15 - 7 - 2016, by admin

Par Thierno Yimbering Diallo
Un mois après les événements tragiques survenus à Mali, en Moyenne Guinée, les familles des militaires soupçonnés d'avoir mis cette ville à feu et à sang vivent désormais reclus dans l'enceinte du Camp Militaire dans la plus grande galère a constaté sur place un reporter de nouvelledeguinee.com
Les familles des hommes du colonel Issa vivent comme des réfugiés au sein du Camp Militaire. Chassés du centre ville et délogés les femmes et enfants des militaires ne sont plus en contact avec les populations locales. Ceux qui veulent quitter Mali n'arrivent pas à trouver des véhicules car les transporteurs refusent de les embarquer à bord de leurs taxis. Même au marché, certaines épouses des militaires trouveraient difficiliement des condiments.
" Il paraît que certains militaires sont confinés au Camp avec leurs familles. Personnellement, on m'a demandé de venir au Camp voir dans quel état vivent ces familles. Mais, j'ai décliné cette offre. Je ne pouvais pas le faire. Je ne pouvais m'occuper de ceux là avant que la solution ne soit trouvée au niveau des victimes (... )", a confié à nouvelledeguinee, le président de la Délégation Spéciale de Mali, Abdoulaye Fily Diallo.
Les 17, 18 et 19 juin dernier, des militaires commandés par Issa Camara, ancien patron du Camp de Mali, ont mis cette ville du Fouta Djallpon à feu et à sang. Bilan: plusieurs commerces pillés et incendiés et des dizaines de blessés par balles.
Les victimes attendent que justice soit rendue dans cette affaire alors que le présumé commanditaire des exactions militaires, le colonel Issa Camara se la coule douce à Conakry sans être inquiété par la rigueur de la loi.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER