France: Passarela invite le Horoya Ac à un tournoi international

France: Passarela invite le Horoya Ac  à un tournoi international
0 commentaires, 2 - 2 - 2016, by admin

Pour lui, c'est un devoir d'honorer la Guinée, mais aussi de montrer sa reconnaissance envers le Horoya AC, son club formateur. Surtout lorsqu'il est question d'une compétition internationale qui doit connaître la participation de certaines grandes nations de football comme l' Angleterre, les Pays-Bas ou encore la Belgique.
Mamadi Souaré " Passarela", est ancien défenseur, puis entraîneur du Syli National. Il compte organiser un tournoi international pour des joueurs de moins de 15 ans à Douai, dans le nord de la France. L'ancien coach de la sélection nationale a pensé au Horoya AC pour représenter la Guinée dans cette compétition prévue du 23 au 29 mars 2016.
" On est en train d'organiser un tournoi auquel vont prendre part l' Angleterre, la Hollande, la Belgique et des clubs français. J'ai inscrit le Horoya AC pour représenter la Guinée. Nous les anciens footballeurs de la Guinée, nous sommes en train de nous battre pour donner un coup de main au football en Guinée dans le but d'accompagner des mécènes commes M. Antonio Souaré qui a beaucoup fait pour le développement de notre football. Pour ce tournoir, je ferai appel à l' ASPROGUE, dirigée par Morlaye Sylla " Mazo" qui fait de son mieux aussi en faveur du football guinéen", précise à nouvelledeguinee.com, d'entrée de jeu, l'ancien sélectionneur du Syli National, Mamadi Souaré " Passarella".
A la question de savoir pourquoi son choix s'est porté sur le Horoya AC, l'ancien défenseur du Syli n'y va pas du dos de la cuillère. Pour lui, c'est un retour de l'ascenceur pour le club qui a fait de lui ce qu'il est aujourd'hui.
" Je ne fais que donner un coup de main au football guinéen. J'ai toujours vécu dans ce monde là. J'ai été footballeur pendant 11 ans avec l'équipe nationale ( .. ) Dons, je commence par Horoya. Après tout, c'est mon ancien club. Je dois tout au Horoya. C'est ce club qui m'a mis dans les conditions pour que je sois là. Ma priorité, c'est donc forcément le Horoya AC. C'est mon club formateur. D'autant plus que M. Antonio Souaré est en train de développer le football", ajoute Mamadi Souaré " Passarella".
Et l'ancien défenseur d'envoyer ce message particulier au patron du Horoya AC, le richissime homme d'affaires, Antonio Souaré: " aujourd'hui, les gens sont en train de mettre une barrière entre mon frère Antonio et moi. Je ne sais pas pourquoi. Pourtant, je n'ai rien fait de mal à mon frère Antonio Souaré. Pourtant, il m'a aidé. Il est même à l'origine de mon départ de la Guinée. Je souhaiterais qu'il me tende la main. Parce que son club, le Horoya AC, c'est mon club formateur. C'est grâce à ce club que j'ai pu faire mes preuves en sélection nationale où je suis resté longtemps. Je demande à mon frère Antonio de m'aider à aider le football guinéen. Que ce soit cadets, espoirs, juniors ou seniors, je me sens capable de faire quelque chose pour le football de la Guinée. C'est mon métier. Je lui demande humblement de me donner l'occasion de montrer de quoi je suis capable. S'il n y a pas de résultats: qu'on me dise: Mamadi, dégages. Tu n'es ps payé pour ça. Je compte sur mon frère Antonio pour que je puisse me mettre à contribution en faveur du football guinéen".
L'appel pressant d'un fils du pays qui veut à tout prix aider sa patrie. Il ne demande qu'à être mis à l'épreuve.
www.nouvelledeguinee.com

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER