Cellou Dalein à " Sékhoutouréyah": la montagne a-t-elle accouché d'une souris ?

Cellou Dalein à
0 commentaires, 20 - 5 - 2015, by admin

Comme prévu, le chef de file de l' Union des Forces Démocratiques de Guinée a rencontré, mercredi, le président Alpha Condé au palais " Sékhoutouréyah". Après un entretien glacial, comme l'attestent les photos prises par le bureau de presse de la présidence, Alpha Condé aurait promis à Cellou Dalein Diallo d'examiner les plaintes de l'opposition radicale. C'est du moins ce qu'a déclaré l'ancien premier ministre au sortir de l'audience. " Nous nous sommes entretenus sur le calendrier électoral, le président de la République a souhaité avoir ma lecture et ma vision sur ce sujet. Je lui ai expliqué la position de l’opposition et surtout les arguments qui soutiennent ces positions là, il a dit qu’il a pris bonne note et qu’il fera savoir ultérieurement quelle est sa position parce que lui son rôle dit-il c’est d’écouter la mouvance et l’opposition et après essayer en fonction de ses positions là de proposer une solution. Je n’ai pas besoin de revenir sur les positions de l’opposition que vous connaissez ni sur les arguments qui soutiennent ces positions , nous avons estimé que c’était bon de faire des efforts pour organiser ces élections communales avant la présidentielle en raison du fait que l’engagement de faire ces élections avait été pris lors du dialogue du juillet 2013. Le même engagement a été réitéré lors du dialogue du juillet 2014 lors de notre rencontre avec le ministre de la Justice et Garde des Sceaux. J’ai aussi rappelé que la CENI ne peut pas évoquer son indépendance pour violer les accords politiques. Elle ne peut pas évoquer son indépendance pour violer la Constitution, le code de collectivités et le code électoral. Dans l’intérêt de la démocratie à la base, de la paix et de la cohésion sociale, il serait bon de faire l’effort pour trouver une solution permettant d’organiser ces élections communales. J’ai rappelé que les élus locaux sont périmés depuis 2010 et l’article 136 de la Constitution stipule que les collectivités locales sont administrées par des élus locaux et les articles 80 et 100 du code de collectivités indiquent qu’on ne peut mettre une délégation spéciale que pour une durée de 6 mois. Il faut organiser des élections communales pour que les collectivités à la base soient administrées par les élus. Le président m’a dit qu’il a pris bonne note de tout ce que j’ai dit , qu’il réserve ses commentaires plus tard quand il aura confronté la position de la mouvance et celle de l’opposition. Mais en dehors de çà, on n’a parlé de la situation du Mali , des problèmes entre les musulmans qui sont divisé en wahabia et tidiania au Fouta, il a souhaité que j’intervienne sur ces problèmes qui sont devenus préoccupant. Comme il n’a pas réagit à ma proposition, il a promis de le faire plu tard , nous attendons ses propositions de sortie de crise, il a dit qu’il est président de la république , qu’il est au dessus de la mêlée , qu’il est dans une phase de consultation et d’écoute, il fera savoir sa position et ses propositions. Pour le moment nous attendons les propositions du président, je vais faire le compte rendu à mes paires de l’opposition républicaine de l’entretien que j’ai eu avec le président de la République et puis ensemble nous allons étudier l’attitude à tenir", a déclaré, au micro du leverificateur.net, le boss de l' UFDG. Alpha Condé va-t-il répondre favorablement, histoire de décrisper la crise politique ? Attendons de voir !! Zoom de nouvelledeguinee.com

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER