Kouyaté: " je ne vois pas pourquoi Dadis ne serait pas candidat"

Kouyaté:
0 commentaires, 12 - 5 - 2015, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo L'entrée en lice du capitaine Dadis Camara pour la conquête de " Sékhoutouréyah", cette année, alimente partout les conversations. La décision de l'ancien maître de Conakry continue de susciter assez de réactions notamment chez les leaders politiques. Nouvelledeguinee.com vient de tendre son micro au président du PEDN, Lansana Kouyaté. L'ancien premier ministre du gouvernement de large consensus s'est prononcé clairement, sans langue de bois, sur la décision du capitaine Dadis Camara de briguer la présidentielle du 11 octobre prochain sous les couleurs du FPDD. Voici ce qu'a déclaré le président Lansana Kouyaté au micro de nouvelledeguinee.com : " Pour sa candidature, le multipartisme intégral a été adopté depuis le temps du président Lansana Conté ( Paix à son âme ). C'est au parti qui a désigné le capitaine Dadis de dire qu'il l'a désigné. Il l'a dit déjà, je crois. Dans quelle forme ? Chaque parti a ses règles. Il y'en a qui font des conventions. Il y'en a qui font des congrès. Mais, il y'en a qui ont besoin simplement des consensus. Je ne connais pas les statuts de ce parti ( FPDD ndlr ) pour me prononcer là dessus. Mais, ceux qui disent qu'il ( Dadis ndlr ) peut être candidat, il ne doit pas être candidat, parce qu'il y'a eu le 28 septembre, à ce que je sache, il n'a pas fait l'objet d'une quelconque poursuite judiciaire en la matière. Si, il ( Dadis ndlr ) a fait l'objet de poursuites, je ne suis pas informé. Toujours, est-il que, c'est un principe d'or du droit que de reconnaître la présomption d'innocence jusqu'à ce que la culpabilité soit prouvée. Si, il n' y a pas eu de mise en accusation et de jugement, alors, je ne vois pas pourquoi il ( Dadis ndlr ) ne serait pas candidat. S'il a rempli les conditions de candidature tel que prévues par les lois guinéennes, à savoir la constitution et le code électoral. En fonction du droit politique, le capitaine Moussa Dadis Camara, comme étant innocent jusqu'à ce que sa culpabilité soit prouvée, peut être candidat à la présidentielle."

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER