Le cabinet panafricain demande une enquête internationale sur l'origine d' Ebola en Afrique de l' Ouest

Le cabinet panafricain  demande une enquête internationale sur l'origine d' Ebola  en Afrique de l' Ouest
0 commentaires, 19 - 8 - 2014, by admin

Par Thierno Yimbering Diallo D'où vient le virus Ebola qui fait des ravages dans l'ouest africain depuis le début de l'année ? Pour le cabinet panafricain GMC conseil basé à Dakar, l'origine de ce virus est plus suspecte que jamais en Afrique Occidentale. Le cabinet remet tout en cause et soupçonne les grandes puissances d' avoir introduit le virus en Guinée, avant sa propagation au Libéria, en Sierra-Léone, et pour le moment, au Nigéria. Objectif : " déstabiliser" l' Afrique toute entière. Le cabinet panafricain basé à Dakar vient d'adresser un courrier au secrétaire général de l' ONU, Banki Moon. Dans le courrier, le cabinet exige du chef du Palais de Verre de Manhattan, l'ouverture d'une " enquête internationale" sur l'origine du virus d' Ebola qui est en train de sévir dans l'ouest africain depuis janvier 2014. " Au plan de la géopolitique, aujourd'hui, les puissances utilisent tous les moyens - les interventions militaires, le printemps arabe - pour renforcer leur positionnement en Afrique. Et l' Afrique de l' Ouest n'a jamais été concernée par ce virus Ebola, et subitement, nous avons plus de 1000 morts. Il faut rappeler qu'avec les 8 épidémies passées, on n'a jamais dépassé la barre des 900 morts. Subitement, une région qui avait été épargnée, devient l'épicentre de cette maladie. L'ampleur des décès constatés ainsi que les conséquences potentiels de la maladie sur le développement de notre continent amènent naturellement à s'interroger sur l'existence possible d'une stratégie de déstabilisation de notre continent. Ce sont les ennemis de l' Afrique", dénonce Magaye Gaye, directeur du cabinet GMC Conseil, à Dakar. la foudroyante fièvre Ebola sème la mort dans l'ouest africain depuis le début de l'année. La maladie est partie de la Guinée, avant de toucher le Libéria, la Sierra-Léone et le Nigéria. L'épidémie a fait plus de 1000 morts dans cette région. Sur la demande de l' OMS, la Guinée, la Sierra Léone et le Libéria ont tour à tour décrété l'urgence sanitaire. Histoire de tenter de freiner la propagation du virus mortel. Aujourd'hui, c'est la psychose. Nul ne sait si Ebola est contrôlable ou non.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER