Lutte contre Ebola : quand l'ambassadeur Ousmane Sylla se donne en spectacle

 Lutte contre Ebola : quand l'ambassadeur Ousmane Sylla se donne en spectacle
0 commentaires, 15 - 8 - 2014, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo Les nominations des commis de l' Etat relèvent exclusivement du " pouvoir discrétionnaire" du chef de l' Etat, Certes. Mais, dans son choix des hommes et femmes qui doivent l'accompagner à mener sa mission, le président Condé a commis une erreur monumentale, en nommant un " repris de justice" à l'ambassade de Guinée dans la capitale européenne, en l'occurrence Bruxelles. Le fameux ambassadeur de la Guinée en Belgique et auprès des pays du BENELUX, Ousmane Sylla, parce qu'il s'agit évidemment de lui, est un contre exemple en termes d'intégrité et de patriotisme. Ancien ministre des mines et de la géologie, au moment où voler les bien publics était légal - il y'avait un permis de voler à cette époque - Ousmane Sylla avait reconnu publiquement avoir pillé le fonds minier, très convoité par les prédateurs qui écumaient, jadis, le sommet de l' Etat. Dans un " dadis show" de légende et d'anthologie, Ousmane Sylla avait reconnu avoir détourné des milliards de francs guinéens. Cette indélicatesse, cette boulimie pour l'argent public, lui avait valu, au temps du CNDD, deux séjours dans les cachots du PM3, dans la presqu'île de Kaloum. Aujourd'hui, c'est ce redoutable " délinquant à col blanc" qui prétend se battre en Belgique et dans les pays du BENELUX en faveur de la lutte contre Ebola en Guinée. Les blancs vont ils perdre la raison au point d'accorder du crédit à l'ancien pensionnaire du PM3 ? Pourquoi il ne met pas l'argent qu'il a détourné à la disposition des malades d' Ebola ? Concrètement, à quoi sert sa fameuse " offensive diplomatique" ? Ousmane Sylla est l'un des principaux artisans de l' état catastrophique et exsangue dans lequel la Guinée végète depuis des lustres. A cause de la mauvaise gestion et de la course effrénée et sans vergogne au pillage de la chose publique, dont de nombreux anciens dignitaires en son responsables - c'est le cas de Ousmane Sylla- la Guinée vit sous perfusion. La Guinée est réduite à un vulgaire Etat-mendiant qui ne peut rien faire de lui-même. A cause de l'irresponsabilité de Ousmane Sylla, par exemple, les guinéens tirent le diable par la queue. Miné par la peur d'être rattrapé par son passé de redoutable " voleur de la république", Ousmane Sylla se donne en spectacle, faisant croire aux guinéens qu'il est foncièrement engagé dans la lutte contre Ebola. Selon de fins connaisseurs de ce commis de l' Etat, aux " mains sales", Ousmane Sylla veut surfer sur la campagne anti-Ebola pour alimenter encore ses caisses noires. Nous reviendrons en détails sur la capacité de nuisance extraordinaire de cet homme qui a mis la Guinée à genoux à cause de son avidité des biens de l' Etat.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER