Vers un bras de fer entre le pouvoir de Conakry et les opérateurs économiques

Vers un bras de fer entre le pouvoir de Conakry et les opérateurs économiques
0 commentaires, 12 - 8 - 2014, by admin

Ils cherchaient une date pour débrayer. Ils l'ont trouvée. Les hommes d'affaires victimes de pillage lors des manifestations politiques ont décidé de fermer boutiques et magasins le 1 er septembre prochain. Objectif : faire pression sur l'administration Condé pour l'application intégrale des accords du 03 juillet, qui prévoient, notamment leur indemnisation. Ils sont en tout 442 commerçants, victimes d'actes de vandalisme lors des manifestations de l' opposition en septembre 2012, février, mars et mai 2013. Regroupées au sein du GOHA, ces victimes réclament 46.740.156.460 de francs guinéens. En juillet dernier, le ministre Bantam Sow avait provoqué le courroux de ces commerçants, après avoir affirmé que l' Etat ne va indemniser personne. Cette sortie controversée du ministre chargé des guinéens de l' extérieur a mis le feu aux poudres. En plus de l' indemnisation, les hommes d'affaires exigent le limogeage de Bantama Sow.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER