Retrouvez en temps réel et en continu des infos inédites sur le site phare de la Guinée

Un camion écrase deux personnes sur la route Kankan- Kouroussa

Un camion écrase deux personnes sur la route Kankan- Kouroussa
0 commentaires, 15 - 3 - 2023, by admin

Un accident de la circulation vient de faire deux victimes. Les faits se sont produits mardi, 15 mars, aux environs de 11heures sur la nationale Kankan-Kouroussa. C’est un camion benne immatriculé RC 0308-L qui a heurté une moto transportant deux personnes.
C’est sur la nationale Kankan-Kouroussa que cet accident s’est produit juste à la rentrée de la ville de Kankan. Les victimes ont toutes perdu la vie sur les lieux du drame. Leurs corps ont été transportés à l’hôpital régional de Kankan. Mamadou Kaba, témoin oculaire revient sur les circonstances de ce drame.
« C’est en cours de route que je suis tombé sur ce drame. Selon les informations, c’est un camion benne qui était garé au bord de la route qui avait bougé de lui-même pendant que les apprentis cherchaient à mettre une cale pour le stopper. Cela a coïncidé avec deux passagers sur une moto qui tentaient de dévier une voiture venant dans le sens opposé au camion en panne. Très malheureusement la moto est finalement entrée en collision avec le camion qui les a broyés tous les deux » a-t-il relaté
Présent sur les lieux du drame, le lieutenant-colonel Yacouba Soumah donne sa version des faits.
« On était tous au bureau avec les syndicats sur un dossier, nous avons appris qu’il y a un accident mortel sur la route Kankan- Kouroussa. Directement j’ai mobilisé mes hommes, on est venus faire le constat. Mais très malheureusement, le chauffeur qui a heurté les deux motards est en fuite, directement nous sommes allés à sa recherche, présentement lui et ses apprentis sont avec nous ici » a-t-il déclaré.
Poursuivant, le lieutenant-colonel Yacouba Soumah interpelle les citoyens en ces termes.
« Nous dirons ceci à l’intention de tous les motards, portez les casques, parce que la tête est sensible, une fois que la tête est touchée on ne pourra rien faire, donc on ne peut pas colmater la tête. On peut colmater le bras quand c’est cassé, on peut colmater le pied quand c’est cassé, mais on ne peut pas réparer la tête, quand elle est broyée » a-t-il déploré.
Il faut préciser que les deux corps se trouvent à l’hôpital régional de Kankan.
AGP

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER