Retrouvez en temps réel et en continu des infos inédites sur le site phare de la Guinée

Kindia: un demi hectare du champs d'ananas d'une jeune entrepreneuse parti en fumée

Kindia: un demi hectare du champs d'ananas d'une jeune entrepreneuse parti en fumée
0 commentaires, 15 - 2 - 2023, by admin

Un incendie a dévasté un champ d’ananas d’un demi-hectare le week-end dernier dans la préfecture de Kindia. La victime, une jeune entrepreneure a tout perdu et estime les dégâts à une perte de plus de 50 millions de francs guinéens.
Gnalen Diallo était à sa première expérience, selon elle l’argent investi viendrait d’un prêt dans une banque de la place. Elle ne sait plus où donner la tête, et appelle les personnes de bonne volonté à lui venir en aide mais surtout l’Etat.
Entrepreneuse évoluant dans la culture des ananas et la transformation des aliments locaux, Gnalen Diallo revient sur les circonstances du drame. Elle pense que cet incendie est d’origine criminelle.
« J’ai investi une grande somme dans mon champ d’ananas. Je suis entrepreneuse sortie de l’école d’ASCAD et voilà que j’ai décidé de me lancer dans la culture des ananas. Malheureusement, j’ai été victime d’incendie criminel, les gens mettent le feu peut être par jalousie ou volontaire. J’ai tout perdu ici, la perte peut se chiffrer à plus de 50 millions, je ne peux pas tout expliquer car vous savez actuellement les intrants agricoles coûtent très chers. L’entreprenariat est encouragé aujourd’hui par le gouvernement de la transition je me suis lancée dans cette activité, j’ai fait l’entreprenariat et j’ai sensibilisé et encouragée bon nombre de personnes afin d’entreprendre dans cette activité et aujourd’hui voilà ce qui m’est arrivée à travers cet incident. » a-t-elle expliqué les larmes aux yeux.
Poursuivant, elle lance un appel pressant aux personnes de bonne volonté et surtout à l’Etat de lui venir en aide : « Je fais appel à toute les bonnes volonté de me venir en aide car ce que j’ai investi dans ce champ ne provient pas de moi, c’est un emprunt que j’ai fait au niveau de la banque et il me faut les rembourser et je ne sais plus à quel saint me vouer et je souffre vraiment aujourd’hui et seul le courage qui me retient ici pour m’exprimer, j’appelle à l’aide surtout l’Etat. » a-t-elle conclu
AGP

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER