Retrouvez en temps réel et en continu des infos inédites sur le site phare de la Guinée

Un nouveau Covid découvert en Russie ? Les chercheurs tirent la sonnette d’alarme

Un nouveau Covid découvert en Russie ? Les chercheurs tirent la sonnette d’alarme
0 commentaires, 26 - 9 - 2022, by admin

S’il paraît que le Covid repart pour une huitième vague à l'automne, il se pourrait bien qu’il ne soit pas le seul…
Découvert très récemment en Russie, un virus proche du SARS-CoV-2 risque de venir nous causer du tort. Des scientifiques de l'université d'État de Washington ont publié, mercredi 21 septembre 2022, les résultats de leurs recherches sur le Khosta-2. Découvert sur des chauves-souris, il serait capable d'infecter les humains, et échapperait aux anticorps et aux vaccins contre le Covid-19.
Quels sont ses points communs avec le covid ?
Au même titre que la Covid-19, le Khosta-2 appartient à la catégorie des "sarbecovirus", c'est-à-dire les coronavirus liés au syndrome respiratoire aigu sévère. D’après les chercheurs, il présente des "caractéristiques troublantes" avec celui qui nous a fait vivre l’enfer pendant plus de deux ans.
Quel est ce nouveau virus proche du Covid-19 découvert en Russie ?
"Notre recherche démontre une fois de plus que les sarbecovirus circulant dans la faune sauvage [...] constituent également une menace pour la santé mondiale et les campagnes de vaccination en cours contre le SARS-CoV-2", a déclaré Michael Letko, auteur de l'étude parue dans la revue PLoS Pathogens.
Il souligne ainsi le besoin urgent de développer de nouveaux vaccins, qui ne protègent pas uniquement des variantes connues du Covid-19, comme Delta ou Omicron, mais aussi de tous les autres sarbecovirus, comme Khosta-2.
Doit-on craindre une nouvelle épidémie ?
D’après les recherches publiées, si des centaines de sarbecovirus ont été découverts au cours de ces dernières années, seule une infime partie d’entre eux est capable d’infecter les cellules humaines au même titre que le Covid-19.
Le virus Khosta-2 a été découvert près du parc national russe de Sochi en 2020, et il semblait initialement qu'il ne constituait pas une menace pour l'homme, selon les auteurs de l'étude. Mais les dernières recherches sont moins rassurantes, et il serait finalement capable d’infecter le corps humain.
Pas de panique, contrairement au Covid-19, ce virus ne semble pas avoir de gènes pouvant provoquer une maladie grave chez l’Homme. Néanmoins, les scientifiques maintiennent qu’il est nécessaire de développer un vaccin efficace contre ce type de virus. Car si Khosta-2 venait à se transmettre à grande échelle, il pourrait se mélanger avec des gènes du SARS-CoV-2, toujours en circulation, et faire beaucoup plus de dégâts que prévu.
Gentside.com

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER