Retrouvez en temps réel et en continu des infos inédites sur le site phare de la Guinée

CAN2025: la CAF va-t-elle faire confiance à la Guinée ?

CAN2025: la CAF va-t-elle faire confiance à la Guinée ?
0 commentaires, 5 - 9 - 2022, by admin

La CAF compte-t-elle retirer l'organisation de la CAN2025 à la Guinée ? Les autorités guinéennes dénoncent une "rumeur". Pour l'heure, l'instance africaine du football n'a ni confirmé, ni démenti. Le chef de la junte au pouvoir en Guinée, le colonel Mamady Doumbouya, s'est engagé auprès de la Confédération africaine de football (CAF) à ce que la Coupe d'Afrique des nations attribuée à son pays ait lieu comme prévu.
Depuis jeudi 1er septembre, la question s'est insinuée dans tous les esprits : la Guinée s'est-elle vu retirer l'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations en 2025 ? En 2014, la Confédération Africaine de Football l'avait choisie pour l'édition de 2023, finalement repoussée à 2025 à la suite d'un glissement du calendrier. Mais à trois ans de l'échéance, cette ambition est mise en doute. En cause, une fuite sur les réseaux sociaux d'un prétendu communiqué de la CAF retirant à la Guinée l'organisation de la CAN-2025. Une information ni confirmée, ni démentie par l'instance africaine du foot.
Le ministre des Sports dénonce une "rumeur"
Le 1er septembre, invité pour une édition spéciale du journal du soir de la télévision guinéenne, le ministre des Sports Lansana Béa Diallo vient immédiatement éteindre ce qu'il appelle "une rumeur". Cette "rumeur" intervient au lendemain de la visite d'inspection de la CAF, que le ministre a rencontrée, et qui est venue précisément interroger la Guinée sur sa capacité à organiser la compétition en 2025.
En tant que président du Comité d'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations (COCAN), le ministre des Sports veut rassurer les Guinéens à qui il demande de "croire". "Tous les moyens seront déployés pour réussir ce pari", insiste un communiqué de la COCAN diffusé en réponse à la "rumeur" du retrait de la CAN2025. "Jusque là, les autorités du pays n'ont pas été informées de cette décision par la Confédération Africaine de Football", précise-t-on.
Trois décrets du colonel Doumbouya pour la CAN2025
Le sujet est d'autant plus sensible que le colonel Mamady Doumbouya, président de la transition après avoir pris le pouvoir à la tête d'une junte le 5 septembre 2021, a fait de l'organisation de la CAN2025 une priorité nationale. Pour ce faire, il a pris trois décrets : la COCAN est placée sous son autorité "et jouit d'une autonomie de gestion financière et administrative" ; elle se voit attribuer un fonds de plus de 4 milliards de francs guinéens (soit 494000 euros) pour l'année 2022 ; et un Comité interministériel d'orientation de la CAN2025 est présidé par le Premier ministre.
Le président de la transition en Guinée, le colonel Doumbouya, a lui aussi reçu mercredi à Conakry la mission de la Confédération africaine de football (CAF) venue s'enquérir de l'avancement du programme.
"Ils sont venus passer un message et ce message c'était de dire: "est-ce que 2025 est tenable pour nous (les Guinéens) ou pas", a rapporté à l'issue de la rencontre le ministre des Sports Lansana Béa Diallo dont la télévision d'Etat a diffusé les propos mercredi soir.
La mission a envisagé la possibilité d'un report à 2026 ou 2027, a-t-il dit. "Le président a été clair: on en a fait une priorité nationale et cette priorité nationale, c'est 2025, et on n'ira pas en 2026 ou en 2027, on l'organisera en 2025", a relaté le ministre.
"Et ça, c'est la parole du chef de l'Etat qui a été donnée aujourd'hui", a-t-il renchéri.
L'organisation de cet évènement s'annonce comme un défi pour ce pays pauvre qui manque cruellement d'infrastructures au niveau, qu'il s'agisse d'équipements sportifs ou de transports. Le colonel Doumbouya a nommé en mars un nouveau comité d'organisation, évinçant l'ancienne équipe, dont l'un des membres exprimait publiquement ses doutes quant à la faisabilité du projet.
Il a pris juste avant l'arrivée des représentants de la CAF mardi un décret déclarant l'organisation de la CAN 2025 "d'intérêt national et prioritaire".
La CAF peut-elle faire confiance à la Guinée ?
Le comité organisateur a confirmé sur sa page Facebook que la CAF était venue chercher des assurances.
"Nous ne sommes pas venus pour retirer l’organisation à la Guinée", a dit l'un des membres de la délégation, le Béninois Mathurin de Chacus, cité par le comité organisateur. "Nous sommes venus pour voir si la Guinée a des propositions pour convaincre (la CAF) de lui faire toujours confiance pour l’organisation de cette CAN 2025", a-t-il dit selon le comité organisateur.
"Aujourd'hui, nous sommes réellement rassurés des dispositions de la Guinée", a déclaré Mathurin de Chacus après la rencontre avec le colonel Doumbouya dans des propos diffusés par la télévision d'Etat guinéenne.
Le colonel Doumbouya "a parlé en militaire, il est déterminé à organiser la CAN pour les Guinéens", a-t-il ajouté, précisant que la délégation allait rendre compte de sa mission à la CAF.
AFP

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER