Retrouvez en temps réel et en continu des infos inédites sur le site phare de la Guinée

Vers le coup d'envoi de la West Africa Champion's Cup, au Centre Sportif de Yorokoguia, à Dubréka

Vers le coup d'envoi de la West Africa Champion's Cup, au Centre Sportif de Yorokoguia, à Dubréka
0 commentaires, 3 - 8 - 2022, by admin

Par Lance Koïvogui
Le temple sportif de Yorokoguia, situé à Dubreka, propriété du philanthrope, le président Antonio Souaré, s'apprête à abriter une compétition sous régionale. Occasion pour quatre équipes venues, respectivement, du Mali, du Sénégal et de la Guinée de croiser le fer dans le cadre paradisiaque de Yorokoguia.
En attendant le jour J, les organisateurs étaient face à la presse, mardi 02 août 2022, au Stade Général Lansana Conté de Nongo. Le directeur des opérations de cette initiative, affirme que le tournoi de Yorokoguia vise à aider ces clubs, évoluant dans les compétitions africaines, d'affûter leurs armes dans l'espoir de pouvoir faire face, avec sérénité, la bataille à l'échelle continentale.
" Nous voulons permettre aux clubs ouest africains, engagés en campagne africaine, d’avoir une bonne préparation. Il s’agit aussi de créer l’émulation et de l’animation dans la zone ouest africaine pour permettre aux équipes de conjuguer le même verbe. Il y a quatre (4) équipes qui vont participer à cette première édition. Le Horoya AC et L’académie SOAR de la Guinée, Djoliba du Mali et Casa Sport du Sénégal. Pour cette première édition, on a pris quatre clubs. Mais, on espère que, dans la durée, nous aurons plus d’équipes et pourquoi pas des invités d’autres zones. La compétition se joue sous forme de mini championnat. C'est-à- dire, les clubs vont se rencontrer, entre eux, pour disputer, chacun, trois matchs et celui qui aura le plus grand nombre de points sera sacré", a expliqué Alpha Mady Touré.
Prévu du 21 au 25 août, ce rendez-vous est aussi une occasion pour les amoureux du cuir rond de découvrir les installations du Centre Sportif de Loisirs de Yorokoguia. Un bijou architectural, bâti au pied de la montagne appelée " Le Chien qui fume", grâce au patriotisme de l'infatigable propriétaire du Horoya AC, Mamadou Antonio Souaré.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER