Retrouvez en temps réel et en continu des infos inédites sur le site phare de la Guinée

Crief : le procureur spécial en mission spéciale

Crief : le procureur spécial en mission spéciale
0 commentaires, 17 - 7 - 2022, by admin

Par El Béchir
Le procureur spécial près la Crief, Aly Touré, a décerné un mandat d'arrêt international contre l'ancienne ministre Zénab Dramé. Voyons ! Un mandat d'arrêt international décerné par un procureur d'un pays mis au ban de la communauté internationale (pour cause d'état d'exception) vaut ipso facto titre de séjour pour la personne visée dans le pays où elle se trouve.
C'est non seulement un coup d'épée dans l'eau mais ça s'apparente à une farce judiciaire. On ne saurait cacher le fait que son seul et unique objectif est de disqualifier politiquement Kassory (RPG-AEC), Dalein (UFDG) et Sidya (UFR) pour n'avoir à faire à la présidentielle de 2025 qu'aux candidats insignifiants présentés par les micro-partis et les partis-satellites. Secret de polichinelle !Mais pense-t-on un seul instant à la stabilité du pays, vu le poids politique total des partis dirigés par ces trois personnalités politiques. Le RPG-AEC, l'UFDG et l'UFR constituent pratiquement l'électorat national.
Curieusement, un ancien Premier ministre, chef de parti, qui avait, sans l'avis de l'Assemblée nationale, transféré les avoirs de la Guinée (110 millions de dollars US) d'une banque suisse vers une banque française dans une opacité totale, est rentré à Conakry peu après le changement de pouvoir et y vit tranquillement. Il n'est guère inquiété, il est complaisant envers les nouvelles autorités et tirerait même les ficelles dans certaines décisions.
Sans parler du Projet Coton, l'éclairage de l'autoroute FCR et d'autres dossiers et marchés de gré à gré. On aimerait bien y voir plus clair... Le procureur spécial près la Crief Aly Touré a d'ailleurs été démasqué, vendredi 15 juillet, par le collectif de la défense devant la presse, où il aime tant parler pour manipuler l'opinion au lieu de soutenir ses accusations en affrontant les avocats dans les débats judiciaires. Un vrai camouflet !
Il ne lui reste plus qu'à démissionner après cette avanie et à faire son mea culpa pour laver ce qui lui reste d'honneur. Il rendrait, du coup, un grand service à la nation en dévoilant le plan que l'on cache au peuple guinéen par toutes sortes de stratagèmes et de faux-semblants, à savoir loger à Sèkhoutouréya en 2025.
Comment peut-on être accusateur public numéro un en fait de gestion des maigres deniers publics et rouler en voiture officielle coûtant 100 mille dollars US ? Pendant ce temps, le peuple guinéen crève la dalle comme jamais depuis Cheytane 75.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER