Retrouvez en temps réel et en continu des infos inédites sur le site phare de la Guinée

Poutine exhibe son «avion de l'apocalypse» dans le ciel de Moscou

Poutine exhibe son «avion de l'apocalypse» dans le ciel de Moscou
0 commentaires, 5 - 5 - 2022, by admin

Les habitants de Moscou ont pu assister ce mercredi matin à un spectacle exceptionnel : le passage au-dessus de leur tête de l'avion militaire le plus stratégique de l'armée russe, communément appelé l'«avion de l'apocalypse», dans le cadre d'une répétition de la parade de la Victoire qui aura lieu sur la Place rouge, le 9 mai prochain.
C'est en effet depuis cet Ilyushin IL-80 modifié que Vladimir Poutine dirigerait les opérations si devait intervenir un conflit nucléaire. Un avertissement sans ambiguïté au moment où la guerre en Ukraine suscite une nouvelle escalade verbale et des craintes autour de l'emploi éventuel de l'arme atomique. Pour remplir sa mission de «commandement et de contrôle», cet appareil est censé pouvoir voler plusieurs jours sans atterrir, grâce aux ravitaillements en vol.
L'IL-80 présidentiel n'est que rarement déployé aux yeux du grand public: la dernière fois, c'était lors de la parade du 9 mai 2010, ce qui renforce le «signal» que le pouvoir russe entend cette fois adresser aux Occidentaux. Lundi prochain, lors de son survol de la cathédrale Saint-Basile, l'IL-80, qui ne dispose pas d'armement, sera escorté par deux Mig-29. Il sera également suivi par des composantes essentielles de sa panoplie stratégique, les bombardiers à long rayon d'action TU-95MS et TU-160. Long de soixante mètres, large de quarante-huit, ce «super Air Force One» russe a été développé dans les années 1980 à quatre exemplaires.
Sans hublots hormis dans le cockpit, on le surnomme aussi le «Kremlin volant». De rares photographies montrent une vaste salle de réunion installée à bord de cet avion dont les caractéristiques sont strictement classifiées. Parmi ses principales missions figure aussi l'évacuation des hautes personnalités politiques et militaires en cas de crise majeure.
En août dernier, le ministre russe de l'Industrie et du Commerce, Denis Mantourov, avait annoncé que la Russie avait débuté le développement d'un nouvel aéronef pour remplacer l'IL-80, un projet nommé Zveno-3S. La construction du nouvel avion, sur la base d'un Iliouchine-96, aurait déjà commencé dans les ateliers du constructeur, à Voronej, à l'Ouest de la Russie.
Ultra-protégé, l'«avion de l'apocalypse» n'est, semble-t-il, pas invulnérable. On l'a ainsi constaté l'an dernier, lorsque l'appareil a été victime d'un fâcheux incident. Alors qu'il se trouvait en révision sur l'aéroport de Taganrog-Ioujni (sur la mer d'Azov), l'IL-80 a reçu la visite de « cambrioleurs » qui ont dérobé une quarantaine d'unités électroniques contenant des métaux rares… Mais aucune pièce liée aux fonctions stratégiques de l'avion, selon les autorités russes.
Le Figaro

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER