Retrouvez en temps réel et en continu des infos inédites sur le site phare de la Guinée

Un programme secret de défense américain projette-t-il de détruire la Lune à coups d'explosifs?

Un programme secret de défense américain projette-t-il de détruire la Lune à coups d'explosifs?
0 commentaires, 25 - 4 - 2022, by admin

Écrit de 2007 à 2012, ces documents n'avaient jamais été rendus public, jusqu'en 2017, lorsque l'ancien directeur du programme a démissionné.
Par la lecture de ces pages, on y découvre plusieurs projets fous, comme fabriquer des camouflages d'invisibilité ou creuser la Lune avec des explosifs thermonucléaires, d'après un article paru dans Science Alert le 21 avril dernier. Depuis l'apparition de ces 1 600 pages, de nombreux médias américains et britanniques n'ont pas pu s'empêcher de les publier. Parmi les expérimentations, les chercheurs de ce programme ont travaillé sur des dispositifs afin de creuser de grands trous sur la Lune à l'aide d'explosifs. On vous explique !
Pourquoi les Américains veulent détruire la Lune ?
Les scientifiques du programme proposent en effet ce plan aussi audacieux qu'insensé. Pour récupérer des métaux "100 000 fois plus légers que l'acier mais tout aussi résistants", qui se trouvent au cœur de la Lune, ils ont imaginé de creuser des tunnels directement dans les profondeurs de notre satellite en utilisant des explosifs thermonucléaires. Une réflexion destructrice qui en est fort heureusement restée au stade d'idée.
Mais on vous rassure, les États-Unis n'ont pas bombardé la Lune et ne montrent aucune intention immédiate de le faire. Les prochaines missions Artemis de la NASA prévoient de ramener des humains sur la Lune pour la première fois depuis l'ère Apollo, dans le but ultime d'y établir une présence humaine durable. Secouer la Lune avec des explosions nucléaires s'avérerait probablement contraire à cette mission.
D'autres expérimentations à venir
Au-delà de la Lune, d'autres endroits de notre système solaire seront explorés au cours de cette année. Ce sera le cas de Jupiter avec le lancement de JUICE par l'Agence spatiale européenne (ESA) au mois de mai. La sonde Jupiter Icy Moons Explorer, devrait approximativement arriver à destination en 2029. Elle étudiera durant trois ans la planète, mais également ses lunes principales: Ganymède, Europa et Callisto!
Gentside

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER