Retrouvez en temps réel et en continu des infos inédites sur le site phare de la Guinée

Histoire: Kéïta Fodéba, nationaliste et martyr

Histoire: Kéïta Fodéba, nationaliste et martyr
0 commentaires, 12 - 4 - 2022, by admin

Né le 19 janvier 1921 à Siguiri, Kéita Fodéba fut un homme politique, dramaturge, compositeur, chorégraphe, poète et écrivain engagé dans la dénonciation de l’arbitraire colonial, tel le massacre des soldats africains dits “tirailleurs sénégalais” à Thiaroye-sur-mer au Sénégal.
Il mit au service de sa cause un style pédagogique et narratif qui, sous des formes anodines et avait la faculté de faire vivre aux autres les drames de l’Afrique coloniale, celle qu’il a vécue, en les leur exposant dans leur aspect le plus banalement humain.
Fondateur de l’Ensemble Fodéba-Facelli-Mouangué en 1948 à Paris, devenu le Théâtre Africain de Keïta Fodéba en 1949, des Ballets Africains de Keïta Fodéba en 1950, il est nommé directeur des Ballets Africains de la République de Guinée après l’indépendance du pays le 2 octobre 1958.
Co-auteur de l’hymne national de la République de Guinée, Fodéba Keïta fut un patriote convaincu. Il mit ses immobiliers, ses Ballets à la disposition de son pays, la République de Guinée, dont l’immeuble qui abrite l’ambassade de la République de Guinée au cœur de Paris. Son père, Dötörö Mory, était le fidèle ami de Nagnouma Friki Magassouba qui fut Djamana tigui de Siguiri.
Fiertés Guinéennes

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER