Retrouvez en temps réel et en continu des infos inédites sur le site phare de la Guinée

" La vie sur Terre pourrait s'éteindre..." Ce que ce grand chercheur a prédit pour l'avenir

0 commentaires, 11 - 4 - 2022, by admin

Décédé en 2018, Stephen Hawking était l'un des chercheurs les plus respectés de la planète. Au cours de sa vie, il a régulièrement fait des prévisions sur ce à quoi pourrait ressembler le futur de l'humanité.
Il était l'un des esprits les plus brillants de son époque. Mondialement connu pour ses travaux sur la relativité générale et les trous noirs, au point de devenir une célébrité dont la vie a été adaptée au cinéma dans le long-métrage Une merveilleuse histoire du temps, Stephen Hawking s'est aussi régulièrement écarté de ses domaines de recherches pour formuler des hypothèses sur l'avenir de l'être humain.
Jusqu'à son décès, le 14 mars 2018 des suites de la maladie de Charcot, une pathologie neurodégénérative qui l'handicapait lourdement depuis plusieurs décennies, le théoricien et physicien aura ainsi utilisé sa notoriété pour pointer ce qu'il considérait comme les plus grands défis, mais aussi les principales menaces, des décennies à venir. Et certaines sont aujourd'hui plus que jamais d'actualité.
Les humains vont-ils devoir quitter la Terre ?
C'est un point de vue que Hawking a maintes fois répété durant sa vie : les humains devraient selon lui entamer dès à présent un processus de colonisation permanente d'autres planètes. Car la vie sur Terre est on ne peut plus fragile, et pourrait s'éteindre pour de multiples raisons (intelligence artificielle, changement climatique, virus génétiquement modifiés, guerre nucléaire...).
Mais ce qui préoccupait le plus le brillant chercheur étaient les événements à faible probabilité et à fort impact, par exemple un astéroïde venant percuter notre planète. "Bien que le risque d'une catastrophe sur la planète Terre au cours d'une année donnée puisse être assez faible, il s'additionne avec le temps et devient une quasi-certitude dans les mille ou 10 000 prochaines années", avait-il ainsi prédit en 2016 auprès de la BBC.
Cependant, le physicien n'était pas utopiste concernant les possibilités de coloniser l'espace dans un futur proche : "Nous n'établirons pas de colonies autonomes dans l'espace pendant au moins les cent prochaines années, nous devons donc être très prudents dans cette période".
L'intelligence artificielle, une menace pour l'Homme ?
S'il a souvent loué les opportunités ouvertes par l'émergence de la robotique et de l'intelligence artificielle, Stephen Hawking n'en oubliait pas pour autant les dangers qui accompagnent de telles technologies. "Le développement de l'intelligence artificielle complète pourrait signifier la fin de la race humaine", avait-il ainsi jugé en 2014, dans un autre entretien à la BBC.
"Une fois que les hommes auraient développé l’intelligence artificielle, celle-ci décollerait seule, et se redéfinirait de plus en plus vite. Les humains, limités par une lente évolution biologique, ne pourraient pas rivaliser et seraient dépassés."
En somme, Hawking voyait d'un bon oeil les formes primitives d'intelligence artificielle développées jusqu'à présent, qui s'avèrent très utiles dans notre quotidien, mais craignait les conséquences de formes plus avancées qui pouvaient surpasser les humains.
Le point de bascule climatique
Stephen Hawking fut aussi parmi les premiers à alerter sur le réchauffement climatique comme l'une des plus grandes menaces pour l'humanité. Et craignait notamment l'arrivée d'un "point de bascule", à compter duquel les effets du dérèglement deviendraient irréversibles.
"Nous sommes proches du point de basculement où le réchauffement climatique devient irréversible. L'action de Trump pourrait pousser la Terre au bord du gouffre, pour devenir comme Vénus, avec une température de 250 °C (la température de Vénus est de 460 °C) et des pluies d'acide sulfurique", avait-il déclaré à la BBC en 2017.
Ne pas rechercher de vie extra-terrestre
Depuis maintenant plus de 60 ans, les chercheurs du programme de recherche d’intelligence extraterrestre "Search for Extra-Terrestrial Intelligence", surnommé "Seti", tentent d'entrer en contact avec d'éventuelles formes de vie extra-terrestres. Tout sauf une bonne idée selon Stephen Hawking.
En 2010, le chercheur a déclaré à Discovery Channel que les extra-terrestres pourraient aussi s'avérer être une sérieuse menace pour notre planète, qu'ils pourraient tout simplement attaquer pour obtenir des ressources.
D'autant qu'une civilisation extra-terrestres qui parviendrait à nous retrouver et à venir jusqu'à nous nous serait sans nul doute très supérieure d'un point de vue technologique. "Si des extraterrestres nous rendaient visite, le résultat serait similaire à l'arrivée de Christophe Colomb en Amérique, ce qui ne s'est pas bien passé pour les Amérindiens", a-t-il ainsi comparé.
"Nous n'avons qu'à nous regarder pour voir comment la vie intelligente pourrait devenir quelque chose que nous ne voudrions pas rencontrer."
Source: Gentside

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER