Retrouvez en temps réel et en continu des infos inédites sur le site phare de la Guinée

Le jour où Vladimir Poutine a humilié Nicolas Sarkozy

Le jour où Vladimir Poutine a humilié Nicolas Sarkozy
0 commentaires, 9 - 3 - 2022, by admin

Les rencontres en dirigeants politiques ne sont parfois pas simples, et Nicolas Sarkozy en avait fait les frais en juin 2007.
Le président de la République Française, alors tout juste élu, rencontrait pour la première fois son homologue Vladimir Poutine à l'occasion du sommet du G8 qui se déroulait à Heiligendamm en Allemagne.
La rencontre Poutine-Sarkozy
Si Vladimir Poutine a déjà pu dévoiler ce qu'il pensait d'Emmanuel Macron en marge de la guerre en Ukraine qui a débuté il y a près de deux semaines, qu’en était-il de sa relation avec les anciens chefs d'État Français ? Nicolas Sarkozy en 2008, fraîchement intronisé à l'Élysée compte sur sa rencontre avec le président russe pour mettre la barre sur le T et les points sur les I.
Au cours de cet entretien privé survenu en juin 2007, le chef de l'État Français et le président de la Russie avaient été invités à avoir une discussion dont la teneur était restée jusqu'ici secrète. Dans un documentaire intitulé "Le mystère Poutine" diffusé le 15 décembre 2016 sur France 2, cet épisode, dont à l'époque les commentateurs n'avaient retenu que l'attitude étrange de Nicolas Sarkozy lors d'une conférence de presse, a été révélé au grand jour.
Au cours de celle-ci, le président français était en effet apparu dans un état second, comme victime d'ébriété. À l'époque, beaucoup avaient alors imaginé que Nicolas Sarkozy avait un peu trop trinqué à la vodka avec Vladimir Poutine et que celui-ci était donc ivre. Mais en réalité, il n'en était rien.
Une version remise en cause plus tard
Parfaitement sobre, Nicolas Sarkozy venait tout simplement de subir en coulisses une humiliation en règle teintée de graves menaces de la part de l'homme fort du Kremlin. En cherchant à aborder de front des sujets aussi tabous que le sort de la Tchétchénie, les droits l'homme ou la mort de la journaliste Anna Politkovskaïa, le chef de l'État Français avait déclenché la colère froide de Poutine qui l'avait remis à sa place par ces mots : "Tu continues à parler sur ce ton, et je t'écrase".
Littéralement sous le choc et KO debout, Nicolas Sarkozy était ensuite venu faire sa conférence devant les journalistes dans un état qui cachait difficilement son malaise.
Pourtant, en 2016, le JDD dévoile grâce à un verbatim de Sud Radio que la rencontre entre les deux hommes ne se serait pas passée de cette manière. Aucune insulte se serait alors échangée entre les dirigeants, mais de simples blagues. L'état groggy de Nicolas Sarkozy devant la presse serait en fait dû à sa situation tendue avec sa femme Cécilia à ce moment-là.
Source: Gentside

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER