L'UGANC en ébullition: des étudiants grévistes et leurs leaders interpellés

L'UGANC en ébullition: des étudiants grévistes et leurs leaders interpellés
0 commentaires, 20 - 1 - 2022, by admin

L’ambiance était électrique dans la matinée de ce jeudi 20 janvier à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry.
Les étudiants qui en ont marre des tracasseries liées à leur déplacement, ont battu le pavé pour réclamer à l’Etat des bus scolaires. Ils pestent notamment contre la cherté des prix du transport. Ils en ont également profité pour réclamer des équipements dans les différents amphithéâtres et des salles informatiques : « Nous ne demandons pas une voiture pour chaque étudiant, nous demandons des bus pour garantir le transport du personnel apprenant. Nous voulons des laboratoires équipés et du WIFI pour lier les cours théoriques à la pratique ».
A l’université Gamal Nasser, dans la commune de Dixinn, les protestataires se sont rassemblés pour un premier temps dans la cour, pancartes et banderoles en mains. Mais la situation a très vite dégénéré. Ils ont bloqué momentanément la circulation. Les agents des forces de sécurité sont intervenus, les ont dispersés à coup de gaz lacrymogène. Certains manifestants dont le leader de la contestation, ont été interpellés.
Les étudiants se sont alors retranchés dans la cour de l’université, scandant des slogans hostiles aux policiers : ‘’Mal formés’’ ; ‘’Mal formés’’. Ils exigent également la libération de leurs amis qui ont été interpellés. La circulation a été rétablie, mais l’atmosphère restait précaire.
La rédaction avec Le Lynx

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER