Les premiers taxis volants 4 places arriveront en Europe avant 2025

Les premiers taxis volants 4 places arriveront en Europe avant 2025
0 commentaires, 19 - 1 - 2022, by admin

De plus en plus d'acteurs de l'eVTOL affirment viser un début d'exploitation du marché du taxi volant d'ici 2025. Le Chinois AutoFlight, qui s'installe en Europe, en fait partie.
Simple fantasme il y a encore quelques années, délire réglementaire il y a peu, le monde des taxis volants pourrait bien prendre vie avant 2025. Patrick Ky, le directeur exécutif de l'EASA, l'agence européenne de la sécurité aérienne, avait lui-même évoqué, au printemps dernier, un usage commercial des taxis volants qui « pourra débuter en 2024 ou 2025 », l'emploi du futur étant ici capital, surtout venant du régulateur. Après Airbus, Skydrive ou le Français Ascendance Flight Technologies , c'est au tour d'AutoFlight d'affirmer que son taxi aérien, baptisé « Prosperity I », sera prêt pour 2025.
Objectif certification
Le constructeur chinois AutoFlight, l'un des acteurs remarqués de l'eVTOL (avion électrique à décollage et atterrissage verticaux), a d'ailleurs annoncé, en début de semaine, s'installer en Europe, plus précisément à l'aéroport d'Augsbourg, en Allemagne, où son premier objectif sera de décrocher la tant convoitée certification de l'agence européenne pour Prosperity I.
Cette certification, qu'aucun acteur n'est encore parvenu à obtenir, constitue un véritable ticket d'entrée sur le marché du taxi volant. De ce que l'on sait de différents constructeurs, plusieurs prototypes ont déjà prouvé pouvoir voler. Mais reste, pour l'EASA, à vérifier que ces petits aéronefs soient au moins aussi sécurisés qu'un avion de ligne traditionnel. L'agence européenne veut prendre son temps.
AutoFlight, de son côté, a déjà franchi l'étape de la recherche et développement et fabrique déjà ses aéronefs. L'entreprise basée à Shanghai propose notamment un drone autonome capable de transporter quatre personnes, le V50 - White Shark, qui en est déjà au stade de la production de masse.
Un beau bébé capable de transporter 4 personnes
Avec Prosperity I, AutoFlight pense pouvoir plus facilement adresser le marché européen, dans le sens où il ne s'agit pas d'un aéronef autonome mais bien d'un taxi aérien conduit par un pilote, qui pourra transporter trois autres passagers. C'est avec cet appareil que l'entreprise vise la certification européenne au plus tard d'ici 2025.
Ce taxi volant, le premier d'AutoFlight qui inclut un pilote, promet une autonomie de 250 kilomètres. L'installation en Allemagne aidera l'entreprise à mener des vols d'essai et à faire des démonstrations sur le Vieux continent. « Nous ramenons la construction d'avions à Augsbourg, créant un site et des emplois de haute technologie, alors que nous construisons des drones/taxis volants et créons un nouveau segment de marché pour les taxis aériens », a déclaré le directeur général d'AutoFlight Europe, Mark Henning.
Prosperity I devrait être basé sur le taxi aérien V1500M de la firme, eVTOL qui, selon le constructeur, est capable d'atteindre les 200 km/h et les 250 km d'autonomie, outre un poids maximal de 1 500 kg, passagers et fret compris. L'aéronef devrait être équipé de deux hélices arrières propulsives et d'un total de 10 moteurs électriques et autant d'hélices, situés au-dessus de la cabine.
Source: Clubic

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER