France : l'ambassadeur Amara Camara aux fêtes consulaires de Lyon

France : l'ambassadeur Amara Camara  aux fêtes consulaires de Lyon
0 commentaires, 13 - 7 - 2014, by admin

Par Oumar Diallo ( Lyon ) Vendre l'image de la Guinée, donner aux lyonnais l'envie de découvrir la Guinée et d'aller y investir, " réduire la distance entre la Guinée et la ville de Lyon" tel était, entre autres, les objectifs de l'ambassadeur de la Guinée en France, Amara Camara, lors de la 17 eme édition des fêtes consulaires de Lyon. Accueilli en grande pompe par des compatriotes en liesse, Amara Camara a rappelé que, sous la direction du président Condé, la Guinée est en train d' emprunter la voie du changement positif, du développement économique et de la prospérité. "C'est l' honneur, la joie et la fierté d'être parmi vous, que la Guinée soit présente partout où on doit la faire connaître. Pour montrer ce que nous savons faire et ce que nous faisons. Je viens de remettre un prix d'innovation à un guinéen. Il s'appelle Barry Aguibou. Il a inventé une pompe à eau à Labé. ça veut dire que la Guinée qui change, la Guinée qui bouge, nous la faisons au quotidien. Je suis fier d'être ici. Heureux de montrer notre stand à Monsieur le Maire de Lyon, comme vous le savez, qui est un ami personnel du président Alpha Condé. Ils ont milité à l' International Socialiste ensembles" a déclaré le diplomate guinéen, Amara Camara devant des compatriotes fortement mobilisés pour la circonstance. " La Guinée, rappelle Amara Camara, n'est pas un pays méconnu. La Guinée n'est pas un petit pays. C'est un grand pays qui a des ressources. Seuls les guinéens l'ignorent. Et, il est temps qu'ils le sachent". Naturellement, avant de prendre le chemin de retour, il y'a eu la traditionnelle rencontre entre l'ambassadeur et ses compatriotes. A ces derniers, Amara Camara a rappelé : " Nous sommes à la disposition de tous les guinéens. Je suis l'ambassadeur de tous les guinéens. Je ne demande à personne d'avoir les mêmes convictions politiques que moi. Les problèmes qui me sont posés, je dois trouver la solution en tant qu'ambassadeur". Dans un débat sans tabous, où toutes les questions sont permises, l'ambassadeur a souligné que la diversité devrait être un atout à exploiter à fond par les guinéens. Prêchant l' unité nationale, le diplomate Amara Camara a demandé à ses compatriotes de Lyon de parler le même langage et de privilégier, d'abord, l'intérêt supérieur de la Guinée. L'ambassadeur a profité de cette rencontre pour dénoncer le trafic de faux documents administratifs. Pour lui, pas question de fuir ses responsabilités. " Je n'ai de problème avec personne. Les responsabilités qui sont les miennes, je les assumerai jusqu'au bout" a prévenu le numéro 1 des guinéens de France. Outre la Guinée, des pays comme le Bénin, le Congo, le Brésil, le Mali, le Niacaragua, Madagascar, la Tunisie, le Sénégal, le Tchad, le Togo, le Pérou, El Salvador, le Guatemala, le Mexique, l' Equateur, la Colombie, l' Algérie, le Maroc,l' Afrique du Sud étaient également au rendez-vous des fêtes consulaires de Lyon.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER