Audit : Mamadou Sylla blanchit Cellou Dalein Diallo dans l'affaire " Air Guinée"

Audit : Mamadou Sylla blanchit Cellou Dalein Diallo dans l'affaire
0 commentaires, 12 - 7 - 2014, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo L'inspecteur d' Etat va-t-il saisir l'agent judiciaire de l' Etat pour trimbaler en justice le président de l' Union des Forces Démocratiques de Guinée ? Engagera-t-il des poursuites pour rien ? Rien que pour bousiller l'argent du contribuable en cette période de basses eaux et de vaches maigres ? L'un des principaux acteurs de la vente de l'unique avion de la défunte " Air Guinée" vient de dédouaner Cellou Dalein Diallo dans cette affaire. Mamadou Sylla, parce qu'il s'agit de lui, a lavé le leader de l' UFDG de tout soupçon. L'ancien homme d'affaires a affirmé, dans une interview accordée à des confrères, qu'il a acheté, sous la contrainte, " Air Guinée" des mains de l'ancien président, feu Lansana Conté. Selon lui, Cellou Dalein Diallo, ministre des transports alors, n'a pas pris part à la transaction. A en croire l'ancien grosse fortune du pays, le président de l' UFDG a été présenté devant les faits accomplis. " A l’époque, bien sûr, au ministère des transports, c’est El hadj Cellou qui était le ministre. Mais, entre Dieu et moi, c’est le président Conté qui l’a appelé. J’étais assis avec le président Conté sous le baobab au Palais des Nations. Il l’a appelé. A son arrivée, il nous a trouvés assis. Il ' Conté ndlr ) lui a dit : « j’ai vendu l’ancienne Air Guinée". No comment ! Et Mamadou Sylla de rajouter encore une couche : " Conté a dit à Cellou Dalein : j'ai vendu " Air Guinée" à mon ami Sylla à 5 millions de dollars". L' inspecteur d' Etat vient de rendre public les résultats des audits réalisés au temps du Conseil National pour la Démocratie et le Développement. Le président de l' UFDG, Cellou Dalein Diallo, est mis en cause dans le bradage de l'unique avion que disposait, à l'époque, la défunte compagnie aérienne nationale " Air Guinée". Cellou Dalein Diallo a toujours clamé son innocence dans cette affaire qui continue d'alimenter les débats dans la cité. Son parti, l' UFDG, vient de réagir à l'incrimination de son leader. Dans un communiqué, la direction nationale du parti a dénoncé vertement un " vieux rapport de 5 ans, truffé d'incohérences, d'entorses de procédures en matière d'audits et d'incriminations infondées". Un rapport qui, selon le même communiqué, démontre que la " gestion du technocrate ( Cellou Dalein ndlr ) est absolument saine (... ) Et ouvre un incroyable boulevard qui conduira l'UFDG au pouvoir suprême l'année prochaine", rêvent les cadres de cette formation politique.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER