Le plus grand astéroïde de 2021 classé comme «potentiellement dangereux» va frôler la Terre le 21 mars

Le plus grand astéroïde de 2021 classé comme «potentiellement dangereux» va frôler la Terre le 21 mars
0 commentaires, 25 - 2 - 2021, by admin

Le plus grand et le plus rapide de 2021, l’astéroïde passera à environ 2 millions de kilomètres de la Terre. De quoi le qualifier de « potentiellement dangereux » par la NASA.
De son nom « 2001 F032 », l’astéroïde d’environ un kilomètre de diamètre va frôler la Terre le 21 mars à 17h03 (heure de Paris). Plus précisément, il fait entre 0,767 et 1,714 kilomètre et va a plus de 34,4 kilomètres à la seconde, c’est près de 100 fois plus vite que la vitesse du son. Pour avoir un ordre d’idée, c’est cinq fois la tour Eiffel en termes de taille, et concernant la vitesse de notre planète, elle ne tourne qu’à 30 kilomètres par seconde autour du Soleil.
« Potentiellement dangereux »
C’est par sa taille, sa vitesse mais surtout en raison de la proximité de sa trajectoire avec la Terre, la NASA le considère comme « potentiellement dangereux ». Les critères pour être classé dans cette catégorie sont un diamètre de plus de 140 mètres et passer à moins de 7,5 millions de kilomètres de la Terre. Rien à craindre pour autant, puisque cette proximité reste tout de même de 2 millions de kilomètres. Aucun risque de collision donc. Il sera observable pour les heureux propriétaires de télescope.
L’astéroïde a été repéré par des télescopes au Nouveau-Mexique il y a vingt ans, le 23 mars 2001. L’astéroïde fait suite au passage récent du « 2019 YP5 » il y a deux semaines, beaucoup plus petit, celui-ci faisait 123 mètres de long pour une vitesse de 13,5 kilomètres par seconde. La plupart des astéroïdes qui passent entre la Terre et la Lune, sont suffisamment petits pour se désagréger au contact de l’atmosphère.
À l’horizon pour les cent prochaines années
Quant aux suivants, 95 % des grands astéroïdes (à partir d’un kilomètre de longueur et de largeur) ont été répertoriés. Paul Chodas, le directeur du CNEOS, le Centre de la NASA pour les études d’objets géocroiseurs, assure qu’« aucun d’entre eux ne nous percutera au cours du prochain siècle ».
Un risque existe tout de même, la plus grande menace connue est un astéroïde « 2009 FD » a une chance sur 714 de toucher la Terre, c’est-à-dire 0,2 % de probabilité et à la date de 2185 rapporte le bureau de coordination de la défense planétaire de la NASA.
Soirmag

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER