Massacres du 28 septembre : le général Konaté blanchit Toumba Diakité

Massacres du 28 septembre : le général Konaté blanchit Toumba Diakité
0 commentaires, 11 - 6 - 2014, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo Qui sont les principaux responsables des tueries sauvages perpétrées le 28 septembre 2009 au principal stade de Conakry ? Ancien tout-puissant numéro 3 du CNDD, puis ancien président de la transition en Guinée, le général Sékouba Konaté vient de s'exprimer pour la première fois sur ce sujet. Le " Tigre" a joint notre rédaction ce mercredi 11 juin à 17h 40 minutes. Surprise : l'ancien tout-puissant ministre de la défense innocente celui qui fait figure de " coupable parfait" dans cette affaire qui avait défrayé la chronique. " Toumba ne saurait être le seul responsable de ces massacres. C'est pas vrai. Les massacres, ce n'est pas Toumba. Des leaders présents au stade comme Dalein, Fall et tant d'autres ont déclaré publiquement qu'ils doivent leur survie à Toumba. Ils ont dit que c'est Toumba qui les a sauvés" a tranché le général Konaté au téléphone de nouvelledeguinee.com. Le " Tigre" est catégorique : ce sont des hauts officiers qui sont les principaux responsables des massacres. Il accuse aussi des civils puissants à l'époque d'avoir joué un rôle dans la tragédie survenue le 28 septembre 2009 à Conakry quand des militaires armés jusqu'aux dents ont pris d'assaut le stade de Conakry, massacrant près de 200 personnes, violant des femmes en plein midi. Pour un proche de Dadis, Alpha Condé et l'ancien baron présumé du trafic de drogue en Guinée, Moussa Traoré, ont aussi joué un rôle de premier plan dans les massacres perpétrés au stade du 28 septembre en 2009. Toujours est il que, malgré les révélations du général Konaté, on ne sait toujours pas qui a fait quoi dans les tueries à grande échelle au grand stade de Conakry. Le mystère demeure et persiste. Le " Tigre" était l'homme le plus influent au sein du Conseil National pour la Démocratie et le Développement. Contrairement à l'idée reçue comme quoi Dadis serait venu au pouvoir au tirage au sort, c'est le Général Sékouba Konaté qui avait mis l'enfant de Koulé à la tête de la Guinée. C'est devant l'épouse de Dadis, le soldat B52 et un autre proche du général Konaté que le " marché" fut conclu entre le capitaine Moussa Dadis Camara et le général Sékouba Konaté avant même la disparition du général Conté. En vérité, il a fallu que le " Tigre" pèse de tout son poids dans la balance pour que Dadis puisse s'emparer du pouvoir, c'était le 23 décembre 2008. Les deux hommes ne fileront plus le parfait amour. Le capitaine Dadis, lui, voulait " garder", à tout prix, le pouvoir, contrairement aux engagements pris le jour de la prise du pouvoir. Tandis que le général Konaté, lui, tenait à ce que les membres de la " junte" prennent leur part du gâteau et quittent le pouvoir à l'issue d'une élection présidentielle. Le manque de compréhension sera à l'origine des divergences entre le capitaine Dadis et le général Konaté. Nous reviendrons sur les relations entre ces deux personnalités

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER