Nouvelle constitution: Alpha Condé a-t-il mené les Guinéens en bateau ?

Nouvelle constitution: Alpha Condé a-t-il mené les Guinéens en bateau ?
0 commentaires, 28 - 5 - 2020, by admin

Par Hamballi
Élu, dans des conditions rocambolesques, fin 2010, réélu, cinq ans plus-tard, pour un deuxième et dernier quinquennat qui arrive à terme cette année, " l'ancien opposant historique" ne semble pas prêt à prendre sa retraite après une longue carrière politique.
Le 22 mars dernier, en pleine pandémie de Coronavirus, Alpha Condé organise un référendum constitutionnel sous prétexte que la Loi Fondamentale de mai 2010 est caduque, dépassée.
Quelques semaines plus-tard, l'octogénaire de Sékhoutouréyah valide définitivement la constitution qu'il a proposée à ses concitoyens.
Mais, le hic, c'est que Alpha Condé est soupçonné d'avoir fait remplacer la constitution initiale par une autre, jugée taillée sur mesure pour l'ancien pensionnaire de la Maison Centrale de Conakry. Le numéro 1 de l'opposition, Cellou Dalein Diallo, fait parti de ces Guinéens qui pensent que Alpha Condé vient de rouler ses concitoyens dans la farine.
Mercredi, dans un post sur sa page Facebook, le président de l' Union des Forces Démocratiques de Guinée a lourdement chargé son ancien "frère" du Forum des Forces Vives de la Nation, du nom de cette entité qui avait poussé Dadis vers la porte de sortie.
Au sujet de la présumée dénaturation de la constitution initiale version Alpha Condé, l'ancien premier ministre du général Lansana Conté est catégorique: Alpha Condé aurait fait changer, dans la plus grande opacité, le contenu de la Loi Fondamentale qu'il a proposé aux Guinéens, dans le sang, le 22 mars dernier.
" Après avoir trahi son serment de respecter et de faire respecter la Constitution de 2010 sur la base de laquelle il a été élu par deux fois, après avoir défié le peuple de Guinée et organisé son référendum contesté et ensanglanté, en exposant délibérément son peuple à la pandémie du Covid-19, Alpha Condé promulgue une Constitution différente de celle qu’il prétend avoir fait adopter par le peuple lors de la mascarade du 22 mars", déplore Cellou Dalein Diallo.
" Cette substitution frauduleuse du texte validé par sa Cour constitutionnelle par un autre texte mieux adapté à ses besoins du moment est une illustration éloquente de son mépris pour l’Etat de droit et la démocratie, définitivement ensevelis sous les décombres de son obsession maladive du pouvoir", s'insurge l'ancien vainqueur du premier tour de la présidentielle de 2010.
Vrai ou faux? L'avenir nous le dira.
Selon des informations exclusives parvenues à Nouvelledeguinee.com, i serait probable que le chef de l' Etat appelle les électeurs aux urnes vers la fin de l'année pour élire le président de la République de Guinée.
D'après nos sources, le RPG Arc-En-Ciel envisagerait d'organiser son congrès, courant octobre prochain. Objectif: désigner son porte-étendard dans la cours à Sékhoutouréyah. Nos sources croient dur comme fer qu'à l'issue de ce congrès, le parti au pouvoir va confier les couleurs du RPG Arc-En-Ciel à Alpha Condé. Occasion pour ce dernier de briguer un nouveau mandat. Malgré son grand âge.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER