Belgique:après un test ADN, l'ex roi Albert II reconnaît être le père biologique d’une fille née hors mariage

Belgique:après un test ADN, l'ex roi Albert II reconnaît être le père biologique d’une fille née hors mariage
0 commentaires, 28 - 1 - 2020, by admin

Depuis plusieurs années déjà, le roi Albert II est impliqué dans une procédure judiciaire pour reconnaissance de paternité envers Delphine Boël. Celle-ci avait introduit en 2013 une procédure en contestation de paternité de Jacques Boël, qui l'avait élevée comme sa fille, dans le but d'introduire ensuite une procédure en reconnaissance de paternité du roi Albert II. Jacques Boël n’avait pas contesté l’action en désaveu de paternité. Il s’était livré à un test ADN qui avait révélé qu’il n’est effectivement pas le père biologique de Delphine.
Au mois de décembre dernier, la Cour de cassation avait rejeté le pourvoi d’Albert II visant à casser deux arrêts de la cour d’appel de Bruxelles, qui étaient favorables à la jeune femme. Suite à cette décision, les arrêts étaient devenus définitifs. Le premier affirmait que Jacques Boël n’était pas le père de Delphine, préalable nécessaire au lancement d’une procédure en recherche de paternité. Le deuxième arrêt disait qu’Albert devait immédiatement se soumettre à un prélèvement ADN mais que les conclusions ne seraient pas divulguées à ce stade de la procédure. Le Roi lui-même a décidé ce lundi 27 janvier de lever le voile sur ces résultats.
Via un communiqué envoyé par ses avocats, le roi Albert II a en effet annoncé qu’il avait pris connaissance des résultats ADN effectués et que ceux-ci démontrent qu’il est bien le père biologique de Delphine Boël (... )
Soir Mag

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER