Cellou Dalein Diallo: " on ne pouvait pas imaginer Alpha Condé traiter les morts avec un tel mépris"

Cellou Dalein Diallo:
0 commentaires, 2 - 11 - 2019, by admin

Par Mohamed Camara
Le sort réservé aux dépouilles mortelles des jeunes tués, à la mi-octobre, met Cellou Dalein Diallo dans tous ses états, a constaté Nouvelledeguinee.com
Vendredi, le procureur de la république près le Tribunal de Première Instance de Dixinn a annoncé la fin de l'autopsie et la disponiblité des corps pour l'inhumation.
N'Diaye a également annoncé le transfert des dépouilles mortelles du CHU Ignace Deen à l' Hôpital Sino-Guinéen.
Justement, c'est là où le bâts blesse. A en croire le leader de l' Union des Forces Démocratiques de Guinée les conditions de conservation des corps laissent à désirer. Cellou Dalein Diallo s'insurge contre ce qu'il appelle " cynisme" du régime de Conakry qu'il accuse " d'avoir dépassé l'entendement humain".
" Les douze corps des victimes des manifestations du FNDC étaient jusque là conservées dans les chambres froides de l'hôpital public Ignace Deen. Ils ont été nuitamment transférés hier ( NDLR: vendredi ) dans la cour de l'hôpital sino-guinéen à l'air libre sans aucune protection", déplore le chef de file de l'opposition guinéenne.
Poursuivant sa charge contre le président Alpha Condé, Cellou Dalein Diallo déclare: " on connaissait la haine que nourrissait Alpha Condé à l'endroit des opposants guinéens mais on ne pouvait imaginer qu'il puisse traiter des morts avec un tel mépris".
En attendant les obsèques prévues ce lundi dans la haute banlieue de Conakry, le procureur de la république près le TPI de Dixinn être en possession des rapports d'autopsie.
Il promet que " l'enquête entreprise sera menée avec rigueur". Reste à savoir s'il ne s'agit pas , cette fois ci encore, un effet d'annonces dont le but est de distraire les proches des victimes.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER