FEGUIFOOT : l’argent du football revient aux footballeurs grâce au Président Antonio Souaré

FEGUIFOOT : l’argent du football revient aux footballeurs grâce au Président Antonio Souaré
0 commentaires, 30 - 10 - 2019, by admin

Si le football est devenu de nos jours, la ‘’religion des temps modernes’’, c’est grâce à l’engouement ou le crédit que des peuples l’accorde. En Guinée, une procédure de la gestion financière est mise en place par l’instance faîtière de Football de ce pays.
Cette procédure empêche que l’argent du footballeur ne soit orienté à ailleurs. Mais, lui revient directement. Car, actuellement à la Féguifoot, il y a un document réglementaire appelé manuel de procédure administrative, comptable et financière qui gouverne tout ça. Et toute autre opération en dehors des recommandations prescrites dans ce manuel et à usage illégal est considérée comme de la fraude ou de la corruption.
Les acteurs de la chose footballistique peuvent dire merci au président de la Fédération guinéenne de football, Mamadou Antonio Souaré de doter l’instance du football guinéen d’un tel outil de gouvernance financière qui servira de guide pour les générations futures.
On le dit souvent, un joueur de football professionnel a une carrière quatre fois moins longue. Ce qui ramène le ratio à cinq entre le revenu du footballeur et le revenu du spectateur anonyme.

Mais, ce ratio ne s’applique pas pour tous. En Guinée certains joueurs touchent un salaire net mensuel de mille à cinq mille dollars, d’autres plus. Ce qui fait qu’aujourd’hui, le championnat national attire certains joueurs de la sous-région Ouest-Africaine et voir au-delà.
Revenons un peu en arrière, avant les années 2000, l’exode des joueurs dans les clubs était strictement limité. C’est grâce à l’arrivée de certains mécènes qu’on a connu une affluence des footballeurs expatriés dans certaines formations. Notamment, le président Mamadou Antonio Souaré à la tête du Horoya AC en 2012. Sans occulter les autres présidents de clubs, on peut citer entre autres, Aboubacar Dînah Sampil (AS Kaloum), le général Mathurin Bangoura (Club Industriel de Kamsar), Kerfalla Camara ‘’KPC’’ (Hafia FC), Almamy Saidou Sylla (SOAR), Pety Diallo (Fello Star de Labé), Karamokoba Diaby, Mikael Sampou (Wakrya AC).
Pour attirer ces espaces rares, des clubs n’ont plus eu le choix ; proposer les meilleures renumérotions. C’est la loi de l’offre et de la demande. Tout cela a été accentué par l’exploitation des droits TV compte tenu de l’engouement des supporters guinéens pour le football.
D’autres diront qu’en football, chaque joueur représente un investissement tout autant sportif que commercial.
Source: Wondima.com

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER