Macenta: le maire Ufdg est-il menacé par la mouvance présidentielle?

Macenta: le maire Ufdg est-il menacé par la mouvance présidentielle?
0 commentaires, 29 - 10 - 2018, by admin

Par Mohamed Camara
Le parti dirigé par Cellou Dalein Diallo s'est déjà emparé des commandes de l'Hôtel de Ville de Macenta, au coeur de la Guinée Forestière. Gnénégo Guilavogui, tête de liste locale de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée, est l'édile de cette grande ville du sud-est guinéen.
Seulement, voilà. Le maire UFDG de Macenta ne semble pas jouir, comme il se doit, de ses nouvelles fonctions de maire de cette ville très convoitée par la classe politique guinéenne.
Dans un entretien exclufis accordé à nouvelledeguinee.com, le patron de la Mairie de Macenta accuse des responsables de la mouvance d'être derrière des maneouvres visant à le faire partir des commandes de l'Hôtel de Ville de Macenta. Gnénéco Guilavogui accuse ouvertement le RPG Arc-En-Ciel et les autres partis de la mouvance de n'avoir pas pu digérer leur débâcle à la course à la Mairie de Macenta. Il pointe aussi un doigt accusateur sur les autorités administratives locales à cause de leur " silence coupable" face aux agissements de certains faucons locaux du parti au pouvoir.

" Si le chef de village n'intervient pas, ça veut dire qu'il est le parrain de cette pagaille (...) Depuis que ces manifestations ont débuté à Macenta, aucune autorité n'est intervenue. C'est grave. Si c'est l'opposition qui agissait comme ça, il y'aurait eu des arrestations", témoigne-t-il au téléphone de nouvelledeguinee.com.
Le maire UFDG de Macenta accuse les caciques de la mouvance présidentielle de vouloir provoquer des soulèvements contre les nouvelles autorités communales.
" Comme ils ont échoué de faire sortir des gens dans les rues, ils ont planifié autre chose: aller dans les villages pour pousser les villageois à manifester contre moi pour que l'opinion nationale et internationale pense que ma victoire est contestée partout à Macenta", révèle-t-il. Avant d'ajouter sur un ton rassurant: " " Mon élection est passée dans la plus grande transparence (...) Je suis le maire de Macenta (...) Une goutte d'eau dans un océan, c'est insignifiant".
Par ailleurs, le nouveau maire de Macenta accuse le délégué national et les autorités administratives d'avoir tenté, à plusieurs reprises, d'installer en catimini, un des leurs à la tête de la Mairie de Macenta. Sans succès, précise Gnénégo Guilavogui, qui précise, qu'il n' y a pas pour autant péril en la demeure du côté de Macenta.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER