Covid-19: Alpha Condé s'adresse à nouveau à ses concitoyens

Covid-19: Alpha Condé s'adresse à nouveau à ses concitoyens
0 commentaires, 16 - 11 - 2020, by admin

Guinéennes, Guinéens,
Mes chers compatriotes
Je m’adresse à nouveau à vous pour vous faire le point de la situation de la Covid-19 dans notre pays.
J’aborde cet exercice avec gravité et préoccupation. A la date du 13 novembre 2020, la situation épidémiologique compte un cumul de 12.537 cas confirmés positifs, 10.899 cas guéris et malheureusement 74 décès.
Guinéennes et Guinéens
Nous avons constaté une hausse du taux de positivité des personnes testées passant de 5% à plus de 10%, preuve d’une nouvelle circulation du virus au sein de notre population.
Force est de constater aujourd’hui un relâchement quasi-total des mesures barrières sanitaires comme le port du masque, la distanciation physique et l’hygiène des mains dans la majorité les lieux publics, notamment les transports, les lieux de culte, les administrations, les marchés...
Chers concitoyens
La situation épidémiologique que nous observons prouve que la covid-19 continue de se répandre sur l’ensemble du territoire national.
Il a été constaté que de nombreux cas sont asymptomatiques, le danger de cette situation est que le malade ne présente aucun signe, mais malheureusement, il peut par contre transmettre la maladie. Je voudrais souligner que le taux d’hospitalisation en réanimation est en importante augmentation. Ces patients sont sous assistance respiratoire continue, avec un pronostic vital engagé.
Cette situation est si critique, que nous avons dû procéder à Sonfonia, à l’ouverture d’un nouveau centre de traitement épidémiologique équipé d’une unité de réanimation pour faire face à la nouvelle vague de patients présentant des complications aiguës.
Le risque de dégradation de la situation épidémiologique reste très élevé.
Cette situation doit nous interpeller tous. C’est pourquoi, nous avons décidé de faire tester tous les personnels, à commencer par la Présidence et les différents départements ministériels, sans aucune exception. Nous demandons d’autre part à toutes les sociétés privées, minières comme industrielles, de prendre toutes les dispositions pour un test systématique de l’ensemble de leurs employés. Aussi, au niveau de la population de Conakry, nous constatons hélas que les cas les plus nombreux se trouvent principalement à Ratoma et Matoto, les deux plus grandes communes.
Donc, nous demandons un engagement très fort des organisations de la société civile pour renforcer la sensibilisation, particulièrement dans ces deux communes, afin d’amener les populations à accepter un dépistage systématique.
Nous constatons aussi malheureusement un certain relâchement des tests au niveau des gares routières, ce qui peut entraîner des maladies à l’Intérieur du pays.
Il nous appartient donc de nous remobiliser et d’intensifier nos efforts pour rompre la chaîne de contamination. Dans le cas contraire, à l’instar des pays les plus touchés malheureusement, nous nous verrions dans l’obligation de prendre les mesures de restriction qui s’imposent. C’est un scenario que nous ne souhaitons pas, mais qui sera malheureusement le prix à payer pour éradiquer l’épidémie.
Guinéennes et Guinéens
Ressaisissons-nous, si nous ne voulons pas connaître à nouveau une situation sanitaire qui remettrait en cause tous nos acquis, avec pour conséquence un ralentissement des activités économiques, sociales, religieuses, éducatives, sportives et culturelles.
Au vu de ce qui précède, l’état d’urgence est à nouveau reconduit pour une période de trente (30) jours sur toute l’étendue du territoire national. L’ensemble des mesures en vigueur sont maintenues.
J’instruis le Premier ministre, Président du Comité interministériel de riposte à la Covid-19, de prendre toutes les dispositions nécessaires, afin que les mesures sanitaires en vigueur soient appliquées et respectées.
J’invite également les populations à se faire dépister, hospitaliser en cas de positivité et surtout à respecter les gestes barrières pour rompre la chaîne de contamination.
Mes chers compatriotes
Nous suivons avec intérêt les études menées au niveau mondial sur la recherche d’un vaccin contre la Covid19. Mais, nous devons rester prudents. Il n’existe, à ce jour, aucune certitude sur l’aboutissement à court terme de ces recherches.
Nous avons su vaincre Ebola qui était une maladie aussi grave, je sais que je peux compter sur vous, sur votre engagement à mener ce combat. Bien sûr Ebola était effrayant mais a amené chacun à prendre conscience. Certains de vous pensent que la Covid-19 est une maladie de blancs ou de gens riches et comme le taux de mortalité chez nous est faible, plusieurs ne s’en préoccupent pas. Mais rappelez-vous, musulmans et chrétiens, que depuis cette pandémie aucun n’a pu faire le pèlerinage à la Mecque, à Rome ou à Jérusalem, ce qui montre que les conséquences de cette maladie sur l’économie et les relations internationales sont plus graves que Ebola.
Je ne saurai terminer mes propos sans rendre hommage à tous les acteurs impliqués dans ce long et difficile combat.
Je compte sur vous, je remercie tout le personnel soignant pour leur bravoure et leur engagement, je souhaite un prompt rétablissement aux malades et aux familles éplorées, j’adresse mes sincères condoléances.
Que Dieu bénisse la Guinée !
Je vous remercie !
Le Bureau de Presse de la Présidence

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER