Décès de Mamadi Diawara: qui est cet homme politique, cet homme de média et ce businessman?

Décès de Mamadi Diawara: qui est cet homme politique, cet homme de média et ce businessman?
0 commentaires, 7 - 8 - 2020, by admin

Par Abdoulaye Condé
Le leader Politique et Homme d'affaires, Mamadi Diawara, a rendu l'âme, jeudi 06 Août 2020 à Bamako.
Le natif de la Cité de l'or était un Homme de conviction avec une sincérité et un franc-parler qui ont caractérisé sa vie et ses engagements politiques.
L'un des premiers soutiens du Président Lansana Conté en Haute Guinée au début du multipartisme, membre du BPN du PUP, proche de feu Aboubacar Somparé, ancien secrétaire Général de ce parti et ancien Président de l'Assemblée, Mamadi Diawara était d'abord un amoureux de la Guinée et un fervent défenseur de la paix et de l'entente à Siguiri.
En pleine tempête politique des années 90 - 2000, quand les militants PUP et RPG s'affrontaient parfois violemment, il a eu la lucidité et le courage d'interpeller ses frères par cette phrase restée mémorable : " Ni Lansana Conté ni Alpha Condé ne sont nos pères, si nous détruisons nos édifices publics et privés, nous pietinons nos liens, nous nous entretuons à cause d'eux, nous assumerons les conséquences. Que chacun milite là où il veut, mais nous n'avons rien à gagner à nous combattre entre nous ".
L'un des rares alliés à ne pas dissoudre son parti, le PTS, dans le RPG-AEC, il s'était fait remarquer dans la réplique au Président Alpha Condé quand ce dernier, lors d'une sortie célébrant l'an 27 de son premier retour politique du 17 mai 1991, s'était attaqué aux cadres Malinkés en les qualifiant de quelques adjectifs que les députés Mamadi Diawara, dr Ousmane Kaba et Sekou Savané ont trouvé inacceptables et inopportuns.
Généreux et profondément humain, Mamadi Diawara a été le fondateur de la Radio privée "Djigui FM", l'une des toutes premières en Guinée.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER