Un fugitif arrêté aux USA après 46 ans de cavale

Un fugitif arrêté aux USA après 46 ans de cavale
0 commentaires, 7 - 8 - 2020, by admin

Il s’était échappé d’une prison du Colorado en 1974 et s’était réfugié au Nouveau-Mexique pendant plus de quatre décennies sous un nom d’emprunt. C’est l’histoire d’une cavale interminable qui vient de prendre fin. Ce 5 août, le FBI a déclaré avoir retrouvé la trace de Luis Archuleta, 46 ans après qu’il ait fui une prison du Colorado.
Aujourd’hui âgé de 77 ans, il a été retrouvé dans la petite ville d’Española, non loin de la capitale du Nouveau-Mexique, Santa Fe. Le FBI compte faire de son cas un exemple de la ténacité des services de renseignement américain à retrouver des fugitifs. « Un signal fort » du FBI Si Luis Archuleta a pu se cacher pendant si longtemps, c’est grâce à sa fausse identité, étant connu depuis une quarantaine d’années sous le nom de Ramon Montoya.
Cela lui a permis de se faire quelque peu oublié après avoir été condamné pénalement pour deux faits. En 1971, il avait tiré sur un agent de police de Denver, Daril Cinquanta, qui a toutefois survécu. Deux ans plus tard, il a été reconnu coupable d’agression avec une arme mortelle sur un autre policier. Après son évasion en 1974, plus de traces de lui si ce n’est un incident en 2011. Selon le « New Mexican », celui qui se faisait appeler Ramon Montoya avait alors été arrêté pour conduite en état d’ébriété. Mais puisque l’officier qui l’a interpellé ne s’est pas présenté au tribunal, l’affaire avait été classée. Il aura finalement fallu neuf ans de plus pour qu’il soit mis derrière les barreaux. « Cette arrestation doit envoyer un signal fort à tous les violents criminels: le FBI vous trouvera, peu importe le temps que cela prendra ou jusqu’où vous fuirez, et vous conduira devant la justice », a déclaré l’agent spécial Michael Schneider du bureau du FBI de Denver. « Le temps passé n’excuse pas et n’efface pas ses crimes », a ajouté de son côté le chef de la police de Denver Paul Pazen dans un communiqué. Quant aux raisons qui expliqueraient que Luis Archuleta a pu rester aussi longtemps incognito aux USA, le FBI n’a pas voulu donner plus de détails.
Soirmag

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER