Message au FNDC de Attigou Bah, ancien meneur de la grève estudiantine contre le général Conté ( lettre ouverte )

Message au FNDC de Attigou Bah, ancien  meneur de la grève estudiantine contre le général Conté ( lettre ouverte )
0 commentaires, 30 - 3 - 2020, by admin

Cher-es leaders du FNDC,
Je suis Papa Attigou Bah, leader politique, membre de l'oppositon et président de " l'Union Pour la Démocratie et le Progrès de la Guinée" ( UDPG ) .
Je vous informe que je partage à cent pour cent l'énoncé de l'article de Monsieur Sow Boubacar de la cellule FNDC Suisse. Par ailleurs, les recommandations de constats et les suggestions ci-après relèvent d'initiatives personnelles.
En effet, la stratégie de la lutte national du FNDC destinée à défendre la Constitution guinéenne de Mai 2010 avant la tentative d'organisation d'un référendum sanglant le dimanche 22 Mars 2020, doit fondamentalement être corrigée et réadaptée à la nouvelle donne sociopolitique de notre pays.
Le FNDC doit absolument tirer des leçons objectives axées sur la récente mascarade électorale et le massacre en masse de notre peuple en ce dimanche noir du 22 Mars et les jours qui l'ont précédé. Rappelons au passage le crime sanitaire mondial de Covid-19 sciemment infligé au peuple marthyr de Guinée par Alpha Condé qui convoca illégalement des millions de nos compatriotes à des attroupements de masse sur toute l'étendue du territoire national alors que ledit virus avait déjà fait l'objet d'une apparition grave dans le monde entier.Pire encore, 5 cas graves au moins de la pendemie avaient été détectés et signalés en Guinée depuis le 14 Mars 2020.
Le FNDC doit initier de nouvelles stratégies et /ou prendre des mesures salvatrices pour défendre la Constitution avant, pendant et après la proclamation des résultats du prétendu référendum Constitutionnel du 22 Mars passé.
Si le régime d'apartheid d'Alpha Condé profite du confinement et du couvre- feu pour proclamer les résultats de son faux référendum dans l'unique but de recoloniser la Guinée, le FNDC devra vigoureusement s'opposer à l'acte colonial en demandant au peuple de sortir pour défendre ses droits démocratiques acquis depuis trois décennies.
Les leaders nationaux du FNDC doivent se souvenir encore et encore à quel type de régime politique notre peuple est confronté depuis l'avènement d'Alpha Condé au pouvoir en décembre 2010. Le régime politique d'Alpha Condé est un système de gouvernance établi à l'image de l'apartheid et dans lequel un petit clan est entrain de souiller la constitution pour inféoder les institutions et parvenir à prendre le pays en otage pendant plusieurs années .
Le clan d'Alpha Condé et ses alliés se dotent comme principaux objectifs d'opprimer la majorité et de piller les richesses du sol et du sous-sol de notre beau et riche pays. L'actuel règime d'apartheid installé en Guinée par des multinationales qui ont modernisé les pratiques machiavéliques du néocolonialisme se réjouissent certainement d'avoir enfin trouvé des pantins africains disposés à leurs offrir la Guinée sur un plateau d'or et à n'importe quel moment après la mort des nationalistes Sékou Touré et Lansana Conté suivi du complot international ourdi contre Moussa Didis Camara.

Les leaders du FNDC doivent reconnaître que l'heure est très critique actuellement en Guinée et ce dès lors que le destin de notre nation semble aujourd'hui être conditionné par une proclamation farfelue des résultats d'un référendum illégal et sanglant. Selon Albert Einstein, je te cite : " Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire ". Fin de citation.
Pour sauver et préserver la Guinée des intentions maléfiques de Alpha Condé, son clan et ses alliés de l'extérieur, les leaders du FNDC ont l'obligation de s'assumer et d'assurer leur serment historique de défendre avec le peuple marthyr de Guinée la constitution du 07 Mai 2010.
Je me permets de rappeler qu'à ce jour encore, aucun Guinéen n'a vu ni lu la fameuse nouvelle Constitution qui a endeuillé à nouveau les familles guinéennes. Est-il besoin de rappeler que pour lutter efficacement contre le régime politique de l'apartheid en Afrique du Sud, les leaders de l'ANC, incarnés en Guinée par les leaders du FNDC, avaient finalement opté pour la création d'une milice armée pour se défendre contre la barbarie d'un régime politique mafieux et sanguinaire ?
Cette milice dénommée alors " UMKHONTOWE " ou " Fer de Lance de la Nation " avait non seulement contribué fondamentalement à libérer l'Afrique du Sud du joug de l'apartheid. Mais elle a également permis à Nelson Mandela d'être un des plus grands héros du 20ème siècle. À méditer avec intérêt !
Enfin, pour paraphraser Thomas Sankara, il affirmait, je le cite : " l'esclave qui n'est pas capable d'assurer sa révolte ne mérite pas qu'on s'apitoie sur son sort. Cet esclave répondra seul de son malheur s'il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d'un maître qui prétend l'affranchir ". Et Sankara rajoute " Seule la lutte libère ". Fin de citation.
Comme l'ANC d'alors, la création d'une cellule armée officielle du FNDC qui riposterait automatiquement sur les membres du clan et les alliés du régime politique d'Alpha Condé ainsi que sur les éléments des forces de l'ordre et leurs familles respectives en cas de meurtre, de viole, d'enlèvement, d'emprisonnement, de rançons, de vol, de raquette et de tout autre acte illégal et barbare, permettrait au peuple de Guinée de se prémunir de crimes contre l'humanité que le régime d'apartheid d'Alpha Condé, au solde du néocolonialisme.
Pour ma part et j'espère que vous en conviendrez, Alpha Condé semble être déterminé à parachever son oeuvre satanique qu'il a assigné deux objectifs : soumettre la Guinée à la domination contemporaine des multinationales, ou encore exposer notre pays à des crimes de génocide qui seront perpétrés par un trio composé par des Donzos, des rebelles et des éléments d'unités de collabos dites spéciales de l'armée guinéenne ( ... )
Atigou Bah, Geneve ( Suisse )

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER