Elim CAN U 23: la Guinée laisse la Côte d'Ivoire filer en Egypte

Elim CAN U 23: la Guinée laisse la Côte d'Ivoire filer en Egypte
0 commentaires, 11 - 9 - 2019, by admin

Malgré sa victoire à l’aller (1-0) à Abidjan , le Syli espoir est tombé face à la Côte d’Ivoire (1-2) sur sa propre pelouse ce mardi 10 septembre 2019 pour le dernier tour éliminatoire de la CAN U23 Egypte 2019. Ce score qualifie les ivoiriens à la phase finale prévue en novembre prochain. Les Guinéens tombent de haut.
Dans un match disputé sous un soleil de plomb, la Guinée allume la première mèche sur une très belle combinaison de Moussa Corso TRAORE qui trouve dans la profondeur Yamoussa CAMARA lequel sert Morlaye SYLLA. Ce dernier efface toute la défense avant de voir son tir contré (14e). C’est contre toute attente que les Ivoiriens profiteront d’un relâchement de l’équipe guinéenne pour voir Christian KOUAME tromper toute la défense et battre Moussa CAMARA (19e).
Après le but, les Guinéens paniquent, et les hôtes cherchent à alourdir le score. Mais au contraire, avec sa vivacité Momo YANSANE perfore la défense des Eléphanteaux avant de servir Morlaye qui envoie un puissant tir repoussé par Eliezer TAPE et repris par Moussa Corso TRAORE (1-1, 36e). Rien ne change avant la pause (1-1).

Au retour des vestiaires, les Ivoiriens tentent de mettre la pression mais les poulains de Souleymane CAMARA retroussent les manches et tiennent le choc.
Sentant un peu de fébrilité sur le côté droit, le coach CAMARA fait entrer Jules KIETA à la place de Sékou Ahmed CAMARA. Hélas, sur une très belle combinaison, un tir canon ivoirien est repoussé par Moussa CAMARA et repris victorieusement par Hamed JUNIOR (1-2, 63e). Après ce but, les Guinéens pressent et obtiennent plusieurs occasions mais sans parvenir à marquer. Ce sont donc les Eléphanteaux qui iront en Egypte disputer la phase finale cette CAN U23.


0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER