Sylvester Stallone révèle souffrir d’une paralysie faciale partielle

Sylvester Stallone révèle souffrir d’une paralysie faciale partielle
0 commentaires, 9 - 9 - 2019, by admin


À 73 ans, l’acteur révélé au grand public dans Rocky a un physique reconnaissable entre mille. Dans un entretien accordé à Sept à Huit, Sylvester Stallone a révélé la cause de son visage si particulier : un accident médical remontant à sa naissance…
Ce dimanche 8 septembre, Sylvester Stallone faisait le sujet d’un portrait dans l’émission Sept à Huit, diffusée sur TF1. L’occasion d’en apprendre plus sur l’acteur qui possède son étoile sur le Walk of Fame d’Hollywood Boulevard ! Née le 6 juillet 1946, la star a été extirpée du corps de sa mère à l’aide de forceps ! A la suite de ces complications survenues à la naissance, l’acteur souffre d’une paralysie faciale du côté gauche. En effet, un nerf facial fut touché et abîmé par les forceps ! Depuis toujours, l’acteur vit avec la bouche légèrement tordue et la langue à moitié paralysée. De ce fait, Sylvester Stallone a développé un défaut de prononciation.
L'acteur révèle avoir détester le premier opus de Rambo
Cependant, cela n’a pas empêché l’acteur de faire carrière à Hollywood ! Alors qu’il sera à l’affiche du cinquième Rambo le 25 septembre prochain, Sylvester Stallone a révélé dans cette même interview, qu’il avait... détesté le premier opus de la saga qui l’a révélé : « J’étais comme sonné. Je me suis dit que c’était le pire film que j’avais fait. C’était tellement mauvais que je suis allé voir mon agent pour lui demander : « Est-ce qu’on peut racheter le film pour le brûler ? ». Un personnage qui déclare la guerre dans son propre pays, déjà, c’est moyen. Aux États-Unis, les mentalités n’étaient pas prêtes pour ce type de film. D’ailleurs, j’étais le onzième choix pour jouer le rôle. Les autres acteurs refusaient parce que c’était trop polémique ». Il semblerait que l’acteur ait finalement fait le bon choix en refusant le rôle !
Voici

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER