" Le général Konaté m'a félicité", révèle Papa Koly Kourouma

0 commentaires, 15 - 4 - 2019, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo
Sous le règne éphémère, chaotique et agité du Conseil National pour la Démocratie et le Développement, l'ancien ministre de l'environnement et du développement durable est l'un des civils les plus " proches", les plus en phase avec l'ancien ministre de la défense de la junte militaire chapeautée par le capitaine Moussa Dadis Camara. Les deux ministres du CNDD ont des atomes crochus.
Cette " amitié", cette " proximité", la complicité entre le général Sékouba Konaté et Papa Koly Kourouma semblent avoir défié le temps, a constaté nouvelledeguinee.com.
Dimanche, des ressortissants du village de Sânâ, dans la région de Kankan, ont massivement rendu visite au nouveau ministre d'Etat, ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement à la fameuse " Maison Blanche" de Sangoyah, le domicile huppé de Papa Koly Kourouma.
Les ressortissants de Sanâ ont félicité le leader du GRUP pour sa nomination à un poste ministériel aussi stratégique. Dans la foulée, l'ancien président de la transition, lui -même originaire de ce village de la Savane, adresse aussi, via téléphone, ses félicitations au nouveau ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement qui a été installé dans ses fonctions ce lundi.
" Je suis content d'avoir eu mon frère, le général Konaté, au téléphone. Il m'a félicité. Il m'a encouragé. Il m'a demandé de faire de mon mieux pour être à la hauteur", révèle, à nouvelledeguinee.com, Papa Koly Kourouma.
Pour la petite histoire, en 2009, lorsque le navire CNDD, piloté à vue par Dadis, commence à couler, le général Konaté est favorable à ce que l'enfant de Koulé transmette le pouvoir à Papa Koly afin que ce dernier mène la transition, enclenchée au lendemain de la mort de Conté, à son terme.
Il faut également rappeler que le général Konaté et Papa Koly étaient ensemble en mission le jour fatidique, sanglant et macabre du 28 septembre 2009.
Les deux hommes d'Etat ont appris la sinistre nouvelle des massacres du Stade à mille kilomètres de Conakry. Ils étaient précisément à Samoe à l'instant où ça tuaient et massacraient au tristement célèbre Stade du 28 Septembre.
Au retour de cette mission éprouvante et tendue, l'hélicoptère les transportant de N' Zérékoré à Conakry faillit crasher, s'écraser dans la région de Faranah. Heureusement, plus de peur que de mal pour Konaté, Papa Koly et les autres membres de la délégation du CNDD dépêchée dans la grande métropole de la Guinée Forestière. Ils atterrissent en castatrophne dans un champ.
Des épreuves qui expliquent sans doute le fait que Konaté et Papa Koly soient toujours en bon termes. Envers et contre tout.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER