Le journaliste Amadou Diouldé Diallo flingue l'imam Mamadou Saliou Camara ( opinion )

Le journaliste Amadou Diouldé Diallo flingue l'imam Mamadou Saliou Camara ( opinion )
0 commentaires, 8 - 7 - 2016, by admin

Par Amadou Diouldé Diallo, à Conakry
Mamadou Saliou Camara, un imam amnésique
Ventriloque et ventripotent, barbe poivre, fine bouche de perroquet, ce petit disciple des marabouts Peuls, sorti de la broussaille du petit village de Menkhouré, derrière le fleuve du même nom dans le Téné, à Bangouya, Kindia,est tout simplement devenu amnésique et griot, excellent dans les contorsions digne d'un singe.
Tenez: en lieu et place d'un sermon en un jour d'une solennité exceptionnelle comme la fête de Ramadan, il passe à côté de la plaque en transformant le rituel admis et consacré en une tribune de flagornerie, de courbettes teintées de démagogie pour plaire au roi et, conséquemment, tirer profit de son chéquier.
Mamadou Saliou Camara puisque, pour moi il ne mérite ni le titre de Elhadj, encore moins celui d' imam de la grande mosquée Faycal, s'est tout simplement prostitué et a galvaudé sa fonction en allant à des folies verbales dignes d'un mythomane à qui on ferait porter volontiers la camisole de fou au Cabano.
Dites moi comment Alpha Condé dont les origines Burkinabé sont indéniables et qui n'a de ce fait aucune attache charnelle en Guinée, peut il être le père de quelqu'un plus grave d'illustres fils de ce pays comme Sidya Touré, Lansana Kouyaté et Cellou Dalein Diallo ? Non Mamadou Saliou Aamara est démentiel.
Alpha Condé n'a de fils que le prétendu Mohamed Condé dont le député de Dixinn, Aboubacar Soumah, vient de lui dénier même la paternité biologique. Non le goût prononcé pour l'argent a poussé Mamadou Saliou Camara à se decridibiliser à jamais dans ce pays. Car Sidya Touré, grand commis de l'Etat, est d'une prestigieuse famille Diakanké. Son grand père repose dans la mosquée de Boké, ville dans laquelle le père de Alpha Condé était le cuisinier du commandant Blanc. Quelle monstruosité de traiter Sidya Touré de fils de Alpha Condé un jour de dévotion à DIEU comme la fête de Ramadan ?
Le constat est tout aussi valable pour le grand fromager de la savane, le diplomate consacré, le fils de Hadja M'bembé Soumah de Koba, à Boffa, Lansana Kouyaté, articulation portante de ce Manding dont il est à la fois le terreau et la voix. Contrairement à Alpha Condé qui à essayé un greffage historique et sociologique voué à l'échec.
Mamadou Saliou Camara doit être mis au fer parcequil n'est plus du monde des normaux sinon jamais il n'aurait mis bas de telles énormités. Alpha Condé père de Cellou Dalein Diallo à la place du Seleyanké Saïkou Amadou Tidiane, fils de Thierno Diawo, lui même fils de Thierno Saliou Dioulnowo, fils du Waliou Thierno Sadou Mo Dalein, qui eut pour père Mama Ibrahima Banô, né de l'union de Mama Doulla Nènè Aïssata Gniré, la fille aînée du Kaldouyanké fondateur de Labé, Thierno Mamadou Cellou dit Karamoko Alpha Mo Labé, l'un des neuf marabouts qui créèrent le royaume théocratique du Fouta Djallon au début du 17e siècle.
Au régard de l' enviable descendance de Sidya Touré, Lansana Kouyaté et Cellou Dalein Diallo et leur ancrage dans cette Guinée plurielle, le mieux dit serait pour l'imam amnésique, Mamadou Saliou Camara,qu'ils soient le père de Alpha Condé. Le contraire serait tout simplement une profanation de l'histoire. WASSALAM.
Amadou Diouldé Diallo, journaliste et historien

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER