Affaire nouvelle constitution: Alpha Condé a-t-il besoin du soutien de l'occident ?

Affaire nouvelle constitution: Alpha Condé a-t-il besoin du soutien de l'occident ?
0 commentaires, 19 - 9 - 2019, by admin

Par Mohamed Camara
Le chef de l' Etat, Alpha Condé, envisage-t-il de s'inspirer du référendum de septembre 58 pour se lancer dans une nouvelle aventure, quitte à se retrouver au ban des nations ?
En marge de sa rencontre, il y'a quelques jours, avec des Guinéens installés à Houston, au Texas, le chef de l'Etat, apparemment, pas du tout de bonne humeur, a dit haut et fort qu'il n'est pas en Amérique pour parler de politique avec qui que ce soit. Encore moins pour chercher le soutien de Washington et de l' administration Trump afin de parvenir à mettre en place une nouvelle constitution qui pourrait prolonger son séjour à la tête de Sékhoutouréyah.
Face à ses concitoyens vivant au Texas, Alpha Condé déclare que c'est en Guinée qu'il va parler de politique... Et non aux Etats-Unis où, soutient-il, il séjourne exclusivement dans le but de convaincre les hommes d'affaires Américains d'investir massivement en Guinée.
" La politique guinéenne se discute en Guinée. J’ai été très clair. J’ai dit à la Voix de l’Amérique que je ne suis pas venu pour discuter de la politique, on discute politique en Guinée. Si on doit faire le changement, c’est les Guinéens mais pas à l’extérieur. La Guinée n’a pas voté NON en 1958 pour être indépendante et se retourner sous la domination de quelqu’un", lâche, au micro de nos confrères de la RTG, le président de la république.
Une énième sortie qui démontre à merveille que " l'ancien opposant historique" est plus que jamais tenté par la présidence à vie. Le patriarche n'a pas encore dit son dernier mot.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER