Le général Konaté en Libye: la lutte contre le terrorisme et la crise migratoire au menu

Le général Konaté en Libye: la lutte contre le terrorisme et la crise migratoire au menu
0 commentaires, 7 - 8 - 2019, by admin

Président de la transition en Guinée dans une vie antérieure, Sékouba Konaté œuvre aujourd’hui pour la paix dans le monde. Ce général d’armée au parcours professionnel et politique exemplaire, a été l’hôte de l’homme fort de l’est de la Libye du 1er au 05 août dernier. Objet de la visite : lutte contre le terrorisme et la situation des migrants.
Jeudi 1er août 2019, à l’invitation du maréchal Khalifa Belqasim Haftar, l’homme fort de l’Est de la Libye, patron de l’Armée Nationale Libyenne (ANL), l’ancien président de la transition guinéenne, le général Sékouba Konaté, s’est rendu à Benghazi, à l’Est de la Libye.
L’ancien président de la République par intérim de la Guinée Conakry s’est longuement entretenu avec le Premier ministre, le président du Parlement, le ministre de l’Intérieur, le ministre des Affaires Etrangères, le chef d’Etat–major des armées et bien d’autres hauts responsables du gouvernement de Benghazi. Les échanges ont porté sur la situation des réfugiés et migrants et la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes.
Le général Sékouba Konaté a vu sur place les efforts déployés par le maréchal Khalifa Belqasim Haftar pour traquer et anéantir les terroristes, afin d’instaurer la stabilité et la sécurité dans la région. Il s’est rendu sur le terrain, dans plusieurs quartiers, pour constater de visu, les effets de la guerre et la situation sécuritaire à l’Est de la Libye.
Lors d’une cérémonie officielle, l’ancien haut-représentant pour l’opérationnalisation de la Force africaine en attente a salué les efforts du maréchal Khalifa Belqasim Haftar et de la communauté internationale contre le terrorisme et Daech. Contre ceux qui opposent la barbarie aux paisibles citoyens, à leur liberté, dans le monde, le général Sékouba Konaté appelle à une lutte implacable et félicite la communauté internationale pour toutes les initiatives prises dans ce sens.
Parachutiste, formé à l’Académie royale militaire de Meknès, au Maroc, formé en France et en Chine, ancien commandant du Bataillon autonome des troupes aéroportées (BATA, unité d’élite de l’armée guinéenne), le général Sékouba Konaté, qui a gagné en popularité entre 2000 et 2002, lors des actions le long des frontières commune avec le Libéria et lors de la Mission des Nations Unies en Sierra Leone (UNAMSIL), a un brillant parcours professionnel qui séduit les libyens. C’est donc sans condition qu’il a accepté partager son expérience.
Lors de sa visite, il s’est rendu également dans plusieurs camps de rétention des migrants et réfugiés pour s’enquérir des conditions dans lesquelles ils vivent. L’hôte du maréchal Khalifa Belqasim Haftar a échangé avec plusieurs d’entre eux et leur a prodigués de sages conseils, la plupart sont des Soudanais, Guinéens, Érythréens, Somaliens, Nigérians et Centrafricains. Ils ont accès aux loisirs et divertissements. Le général Sékouba Konaté a encouragé les autorités de Benghazi à protéger leurs droits et à continuer de les traiter humainement, en vue de garantir leur sécurité et leur dignité. Il n’a pas manqué de saluer les actions du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) dans le cadre de la protection des réfugiés et migrants.
A l’issue de sa visite humanitaire, ce lundi 5 août 2019, le général Sékouba Konaté, l’un des rares officiers africains à avoir assuré une transition démocratique pacifique et apaisé avant de remettre le pouvoir à un civil, a plaidé pour la paix, l’unité nationale, la cohésion sociale, la stabilité, la sécurité et le développement économique et social en Libye.
Comme quoi, il y a une vie après le pouvoir. Cette mission purement humanitaire du général Sékouba Konaté, ambassadeur de paix, en Libye montre son attachement aux valeurs démocratiques et sa disponibilité à accompagner les efforts de la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme et la crise migratoire en Afrique.
Avec Nouvelletribune.info

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER