Qui veut opposer le général Konaté au ministre Tibou Kamara ?

Qui veut opposer le général Konaté au ministre Tibou Kamara ?
0 commentaires, 7 - 6 - 2019, by admin

Par Mamadou Saliou Diallo
Depuis quelques jours, des pyromanes, tapis dans l'ombre, créent et répandent une rumeur selon laquelle le ministre d'Etat, ministre en charge de l'Industrie et des PME serait en train de tirer les ficelles. Histoire d'empêcher une éventuelle et improbable rencontre entre le président de la république, " professeur" Alpha Condé, et l'ancien président de la transition, le général Sékouba Konaté.
Des manœuvre qui, du reste, relèvent évidemment de la fiction. Défient le bon sens. La Logique. Et la Vérité.
Les vrais faits.
Le ministre d'Etat en charge de l'Industrie et des PME, conseiller spécial du chef de l'Etat, a toujours fait montre de loyauté envers son ancien mentor, le général Sékouba Konaté.
De tous les anciens collaborateurs de l'ancien président de la transition, en 2010, année zéro de la démocratie guinéenne, l'homme d'Etat, Tibou Kamara est, pour ne pas dire la seule personne, l'un des rares anciens dignitaires à avoir fait preuve, en permanence, de loyauté, de fidélité envers le général Sékouba Konaté.
Le ministre Tibou Kamara ne s'est jamais opposé à une éventuelle rencontre entre le président Alpha Condé et son prédecesseur, le général Konaté.
En revanche, l'ancien journaliste culte a toujours et inlassablement œuvré en faveur d'un réchauffement des relations entre Alpha Condé et l'ancien ministre de la défense du Conseil National pour la Démocratie et le Développement. Sans oublier que ce n'est pas le ministre Tibou Kamara qui gère l'agenda du chef de l'Etat.
En 2010, c'est le duo Sékouba Konaté-Tibou Kamara qui a géré la transition militaire qui a débouché sur l'élection d'un civil à la tête de l'exécutif, en l'occurrence Alpha Condé.
Pendant la transition, Tibou Kamara était le dignitaire le plus "puissant" et " influent" en Guinée après le président de la transition, le général Sékouba Konaté.
Loyal devant l'éternel, l'actuel ministre d'Etat en charge de l'Industrie et des PME et homme de confiance du président Alpha Condé, s'est toujours battu, parfois seul contre tous, contre vents et marrées, dans les allées de Sékhoutouréyah, en vue de faire rétablir le général Sékouba Konaté dans ses droits et de le réhabiliter dans un pays où l'ingratitude, l'hypocrisie le disputent à l'imposture et à l'arrivisme.
Entre le général Sékouba Konaté et son ancien jeune bras droit et fidèle lieutenant pendant la transition, l'amitié va longtemps défier le temps, survivre aux langues fourchues et autres colporteurs de rumeurs. Au grand dam, évidemment, de ceux qui veulent à tout prix opposer les deux anciennes têtes d'affiche de la transition, les deux anciens repères et recours en République de Guinée, en 2010.

0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER