Le général Konaté au meilleur de sa forme ?

Le général Konaté au meilleur de sa forme ?
0 commentaires, 17 - 2 - 2019, by admin

Par Hamballi
Courant décembre dernier, l'ancien homme fort de Conakry avait subi une opération chirurgicale au niveau du genou à l'Hôpital Américain de Neuilly Sur Seine, en région parisienne. Le général Sékouba Konaté, qui souffrait de complications provoquées par ses nombreux sauts de l'avion en tant que parachutiste professionnel, avait été admis dans ce grand hôpital pour une dizaine de jours, a constaté nouvelledeguinee.com.
Après une période de convalesence sur fond de discrétion, de diète médiatique, loin, très loin des feux des projecteurs, l'ancien président de la transition semble en phase avec son temps. Des clichés de l'ancienne bête noire des rebelles en Afrique de l'Ouest sont de temps en temps visibles sur le célèbre réseau social FACEBOOK. On y voit l'ancien maître de Conakry endimanché dans des tenues très recherchées. En mode dandy.
Ancien patron de la Guinée, le général Sékouba Konaté a officiellement pris les rênes du pays au lendemain des accords historiques de Ouagadougougou. Peu de temps après, il invite les leaders politiques en exil de rentrer au bercail. C'est ainsi que Cellou Dalein Diallo, Alpha Condé, François Fall, Sidya Touré, Lansana Kouyaté rejoindront Conakry avec des garanties de sécurité optimales. Objectif: se lancer à la course à Sékhoutouréyah.
Moins d'un an plus-tard, le " Tigre", nom de guerre de l'ancien président de la transition, quitte les affaires. Le général Konaté signe son entrée dans l'Histoire par la grande porte. Il devient une icône. Une légende vivante sur le continent. Une source d'inspiration pour les hommes d'Etats soucieux de ne pas entrer dans l'histoire par la sortie de secours. Voire par la fenêtre parcequ'ils ont tenté de renouveller illégalement leurs fonctions présidentielles.







0 Commentaires

Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.
ENVOYER